Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Gaza : Israël accepte de prolonger la trêve, le Hamas tire des roquettes

    En savoir plus

  • En images : affrontements en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Moyen-Orient

Tel-Aviv enquête sur l'usage de phosphore blanc à Gaza

Vidéo par Noémie ROCHE

Dernière modification : 22/01/2009

Israël confirme qu'une enquête militaire a été ouverte sur l'usage d'armes à phosphore blanc contre des civils à Gaza. De sources médicales, 14 personnes ont été gravement brûlées et 2 tuées lors de l'attaque contre une école de l'ONU.

Retrouvez notre dossier consacré à l'offensive israélienne sur Gaza en cliquant ici

 

À lire également : "Abbas propose un gouvernement d'union au Hamas"
 

 

REUTERS -L'armée israélienne a confirmé mercredi l'information du quotidien Haaretz faisant état de l'ouverture d'une enquête militaire sur l'usage de munitions à phosphore blanc contre des populations civiles dans la bande de Gaza.


Un porte-parole de l'armée s'est refusé à tout autre précision sur l'article du journal, qui affirme que l'enquête,
dirigée par un officier supérieur, est centrée sur un incident lors duquel 20 obus au phospore blanc ont été tirés sur une zone peuplée.


Selon des sources médicales, deux enfants palestiniens ont été tués et 14 autres personnes ont subi des brûlures graves lorsque les projectiles ont atterri sur une école de l'Onu le 17 janvier à Beït Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza.


Haaretz croit savoir que c'est une brigade de parachutistes réservistes qui a tiré une vingtaine d'obus au phosphore blanc
sur cette école, gérée par l'Agence de travaux et de secours des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (Unrwa).


L'ONG Amnesty International a accusé Israël de crimes de guerre pour avoir utilisé ce type de munitions dont le droit
international interdit l'usage dans des zones densément peuplées.


D'après Haaretz, Tsahal a tiré 200 obus au phosphore blanc durant ses 22 jours d'offensive à Gaza, dont 180 directement sur des groupes d'activistes tirant des roquettes sur le territoire israélien.


L'usage de ces munitions, capables de créer des écrans de fumée et de marquer visuellement les cibles ennemies, n'est
autorisé par le droit international que si "toutes les précautions possibles" sont prises pour éviter des pertes au sein de la population civile. 

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).

 

Première publication : 21/01/2009

COMMENTAIRE(S)