Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-Orient

Khaled Mechaal appelle l'Occident à dialoguer avec le Hamas

Dernière modification : 22/01/2009

Le chef en exil du bureau politique du Hamas a invité, mercredi, l'Occident à dialoguer avec le mouvement islamiste, et s'est dit favorable à une réconciliation nationale palestinienne basée sur la "résistance".

Retrouvez notre dossier consacré à l'offensive israélienne sur Gaza en cliquant ici

 

A lire également l'interview de Philippe Moreau-Defarges, spécialiste des questions internationales : "Ban Ki-moon arrive trop tard au Proche-Orient"

  

AFP - Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a déclaré mercredi qu'il était "temps de parler" avec le mouvement islamiste, dans un discours à Damas retransmis par plusieurs chaînes satellitaires arabes.
   
"Depuis trois ans, on tente de se débarrasser du Hamas (...) en imposant notamment un blocus (...). Il est temps de commencer à parler au Hamas, une force" dont la "légitimité" a été confortée par la guerre de Gaza, a lancé M. Mechaal.
   
Les Etats-Unis, Israël et l'Europe considèrent comme une organisation terroriste le Hamas, qui avait remporté les législatives dans les territoires palestiniens en janvier 2006 avant de prendre le pouvoir violemment à Gaza en juin 2007 au détriment du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas.
   
Selon M. Mechaal, un des résultats de l'offensive lancée par Israël contre le Hamas à Gaza, "première grande et véritable guerre que notre peuple remporte", est que le "Hamas et la résistance se sont imposés comme une partie incontournable".
   
"Nous avons atteint nos objectifs en contraignant l'ennemi à arrêter l'agression et à se retirer (de Gaza)", a-t-il dit, en référence au cessez-le-feu décrété dimanche par l'Etat hébreu et au retrait consécutif des troupes israéliennes, achevé mercredi.
   
Le dirigeant du Hamas, qui avait aussi proclamé un cessez-le-feu unilatéral, a réitéré les exigences du mouvement islamiste avant toute consolidation de la trêve.
   
"Il reste deux batailles à gagner: celles de la levée du blocus et de l'ouverture des points de passage, notamment celui de Rafah (entre l'Egypte et la bande de Gaza, ndlr) qui est notre fenêtre sur le monde", a déclaré M. Mechaal.
   
"Gaza est sortie victorieuse, la résistance a gagné, l'ennemi n'ayant pas pu imposer ses conditions", a poursuivi M. Mechaal, en demandant aux combattants du Hamas de "laisser leur doigt sur la gâchette car l'ennemi est rusé et voudrait se venger".
   
M. Mechaal s'en est également pris à l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, l'accusant d'avoir "abandonné la résistance face à l'occupation israélienne" et a appelé les Palestiniens de Cisjordanie à se joindre au combat de Gaza.
   
"Regardez l'Histoire, d'importantes villes comme Londres et Paris avaient été détruites lors de la Seconde guerre mondiale. Le peuple français respecte le général de Gaulle qui avait résisté aux Nazis beaucoup plus que le général Pétain qui a dirigé le gouvernement de Vichy similaire (au gouvernement) de l'Autorité" palestinienne, a-t-il lancé.
   
Le dirigeant islamiste a en outre affirmé que le Hamas était favorable à une réconciliation palestinienne "mais sur une base de résistance, pas sur la base de négociations absurdes et de concessions" vis-à-vis d'Israël.
   
"Il faut d'abord obtenir la libération des prisonniers, mettre fin à la coordination avec Israël en matière de sécurité" en Cisjordanie et que "les armes de la résistance soient considérées comme légitimes", a-t-il affirmé.
   
Israël a achevé mercredi le retrait de ses troupes à Gaza après une vaste offensive contre le Hamas qui a fait plus de 1.300 morts palestiniens, dont au moins la moitié de civils.

 

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)