Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Economie

Le chiffre d'affaires d'Apple dopé par les ventes d'iPod

Dernière modification : 25/01/2009

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires d'Apple dépasse, pour la première fois de son histoire, la barre des 10 milliards de dollars. Des bons résultats que le groupe doit, notamment, aux 22,7 millions d'iPod vendus sur cette période.

Reuters - Apple a fait état mercredi de résultats trimestriels meilleurs que prévu tout en annonçant des prévisions qui ont agréablement surpris les investisseurs, ce qui se traduit par un bond de plus de 10% du titre du fabricant d'iPod et d'iPhone dans des échanges d'après-Bourse.
 

Ces résultats viennent ponctuer un mois mouvementé pour le groupe, marqué par la confirmation d'une forte baisse de la consommation aux Etats-Unis et dans le monde et par la décision de son P-DG emblématique Steve Jobs de prendre un congé maladie de six mois, jusqu'à la fin juin.

"Ce fut un très bon trimestre, bien meilleur que ce que beaucoup attendaient. Les ventes d'iPod ont été nettement supérieures aux attentes et celles de Mac se sont bien tenues. Les performances des iPhone sont moins bonnes que ce que j'espérais mais on pouvait s'y attendre", a déclaré Yair Reiner, analyste chez Oppenheimer.
 

Le bénéfice par action du groupe est ressorti à 1,78 dollar sur la période et le chiffre d'affaires à 10,17 milliards alors que les analystes attendaient en moyenne 1,40 dollar et 9,74 milliards de dollars respectivement.

Apple ajouté que sa marge brute du premier trimestre était restée stable par rapport à la même période de l'exercice précédent à 34,7%.
 

Le groupe a souligné que ses ventes de téléphones iPhone 3G avaient bondi de 88% à 4,4 millions d'unités. Apple a également vendu 22,7 millions d'iPods et 2,52 millions d'ordinateurs Macintosh au cours du premier trimestre.

Pour le deuxième trimestre 2008-2009, Apple, réputé pour ses prévisions très conservatrices, a dit tabler sur un bénéfice par action compris entre 0,90 et 1,00 dollar et sur un chiffre d'affaires entre 7,6 et 8 milliards de dollars. Les anticipations moyennes des analystes sur la période sont d'un bénéfice par action de 1,12 dollar et d'un chiffre d'affaires de 8,1 milliards de dollars.
 

"La direction d'Apple s'est toujours montrée prudente dans ses projections donc, à cet égard, les prévisions pour la période sont plutôt encourageantes", a poursuivi Yair Reiner.

S'exprimant publiquement pour la première fois depuis qu'il a pris en main la gestion au jour le jour d'Apple, le directeur général délégué Tim Cook a souligné que, quel que soit le dirigeant du groupe, l'entreprise Apple se porterait bien.

Le directeur financier de la société, Peter Oppenheimer, a de son côté déclaré que la "visibilité restait très faible dans le contexte actuel", tout en ajoutant que l'économie n'était pas aussi "imprévisible" qu'elle ne l'était en octobre.

Il a souligné qu'Apple avait vendu plus de 13,7 millions d'iPhones en 2008, un chiffre nettement supérieur à l'objectif de 10 millions d'unités.

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)