Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réponse un peu courte d'Obama à Netanyahou"

En savoir plus

SUR LE NET

Égypte : la Toile se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

Le Vatican pactise avec Google pour être plus visible sur la Toile

Dernière modification : 22/01/2009

Vendredi, le Vatican doit rendre public un accord avec Google afin de mieux maîtriser la visibilité du Pape sur Internet. You Tube devrait réserver un canal pour faciliter l'accès aux images présentant Benoit XVI.

AFP - Le Vatican va rendre public vendredi les termes d'un accord qu'il a conclu avec le moteur de recherche Google pour qu'il puisse mieux maîtriser la visibilité du pape sur internet, a indiqué jeudi le journal du Vatican l'Osservatore Romano.

Un canal spécial devrait être réservé sur YouTube à Benoît XVI, de façon à donner facilement accès aux discours, images et célébrations du pape.

L'accord avec Google est destiné à "assurer la présence du pape sur la toile", a expliqué le journal, soulignant que "le pape a toujours exprimé ses sympathies pour les nouvelles technologies".

Mgr Claudio Maria Celli, président du conseil pontifical pour les communications sociales - le service de communication du Vatican - a souligné dans l'Osservatore Romano que Benoît XVI souhaite "rencontrer les hommes là où ils se trouvent" et "s’adresser en particulier à la +génération numérique+".

Le pape sera notamment présent sur YouTube "avec son style, ouvert à un dialogue respectueux", a précisé Mgr Celli

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)