Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Moyen-Orient

L'ONU réclame la réouverture des points de passage

Vidéo par Sonia DRIDI

Dernière modification : 22/01/2009

Soucieux de faciliter la reconstruction de la bande de Gaza dévastée par 22 jours de conflit, le coordinateur humanitaire à l'ONU a exhorté, ce jeudi, l'État hébreu à ouvrir de nouveau les frontières du territoire palestinien.

Retrouvez notre dossier consacré à l'offensive israélienne sur Gaza en cliquant ici

 

À lire également : "Abbas propose un gouvernement d'union au Hamas"
 

AFP - L'ONU a plaidé jeudi pour l'ouverture des points de passage de la bande de Gaza ravagée par l'offensive israélienne pour permettre sa reconstruction, qui doit faire l'objet d'une conférence de donateurs en février en Egypte.

 

Le coordinateur humanitaire de l'ONU John Holmes et le représentant spécial de l'organisation internationale au Proche-Orient ont inspecté plusieurs sites bombardés et se sont rendus dans le principal hôpital de Gaza.

 

L'ouverture des points de passage est l'un des "problèmes dont nous voulons discuter (avec Israël). Evidemment, si vous voulez reconstruire, il faut du ciment, des matériaux de reconstruction, des tuyaux, des pièces détachées. Tout doit entrer et c'est une chose sur laquelle nous allons insister", a déclaré M. Holmes.

 

Israël "doit permettre aux programmes d'aide d'aller de l'avant sans obstacle", a-t-il souligné.

 

M. Holmes a ajouté qu'il tentait de "dresser un bilan de l'ampleur des dommages", avant de lancer un appel à des fonds internationaux pour la reconstruction du territoire contrôlé par les islamistes du Hamas.

 

Selon une estimation provisoire du Bureau central palestinien des statistiques, les pertes causées par l'offensive s'élèvent à 1,9 milliard de dollars, dont 476 millions pour les dégâts dans les habitations et les infrastructures.

 

A Ramallah, en Cisjordanie, le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a annoncé qu'une conférence de donateurs se tiendrait à la mi-février en Egypte pour recueillir des fonds pour la reconstruction de Gaza.

 

Il s'exprimait à l'issue d'un entretien avec le vice-ministre norvégien des Affaires étrangères, Raymond Johansen, dont le pays préside le comité ad hoc (AHLC) des bailleurs de fonds pour les Palestiniens.

 

L'Autorité palestinienne insiste que la reconstruction se fasse sous sa houlette et non sous celle du Hamas dont le pouvoir n'est pas reconnu par la communauté internationale.

 

Un haut responsable palestinien, Yasser Abed Rabbo, a affirmé que l'Autorité palestinienne ne permettrait pas au Hamas de créer "une entité séparatiste" à Gaza.

 

Israël conditionne la levée du blocus imposé à Gaza à la conclusion d'une trêve avec le Hamas négociée par Le Caire. Il a prévenu qu'il se réservait le droit d'attaquer de nouveau les tunnels reliant le territoire palestinien à l'Egypte, qui servent notamment à la contrebande d'armes.

 

Dans cette zone, des centaines de contrebandiers ont repris leur travail dans les tunnels, un moyen de contourner le blocus.

 

Parallèlement, l'Egypte a repris sa médiation en vue de consolider le cessez-le-feu proclamé dimanche par les belligérants, en recevant le négociateur israélien Amos Gilad.

 

Sur le terrain, cinq Palestiniens ont été blessés à Gaza par des tirs de navires de guerre israéliens, selon des sources médicales.

 

L'offensive israélienne (27 décembre-17 janvier) a fait 1.330 morts palestiniens, dont plus de 430 enfants, et 5.450 blessés, selon les services médicaux palestiniens.

 

Côté israélien, 10 militaires et 3 civils ont péri, selon les chiffres officiels.

 

La nouvelle secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a promis jeudi d'oeuvrer en vue "d'une paix durable" au Proche-Orient lors d'un entretien téléphonique avec le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas, a indiqué l'Autorité palestinienne.

 
 

 NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).

 

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)