Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Asie - pacifique Asie - pacifique

Les puissances économiques asiatiques dans la tourmente

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 23/01/2009

Les géants du continent asiatique ont connu une fin d'année difficile. Le Japon a vu son excédent commercial chuter de 80 % par rapport à 2007. La croissance chinoise ralentit brusquement. Et celle de la Corée du Sud recule.

AFP - L'excédent commercial du Japon a chuté de 80,0% en 2008 par rapport à 2007, en raison de la dégringolade sans précédent des exportations au cours des derniers mois de l'année pour cause de crise économique mondiale, a annoncé jeudi le ministère des Finances.
  
L'excédent commercial du Japon a atteint 2.157,5 milliards de yens (17,3 milliards d'euros) en 2008, contre 10.795,5 milliards de yens en 2007. Les exportations ont diminué de 3,4% et les importations ont augmenté de 7,9%.
  
Le Japon a par ailleurs enregistré en décembre son troisième déficit commercial mensuel d'affilée, de 320,7 milliards de yens (2,6 milliards d'euros), contre une excédent de 866,9 milliards en décembre 2007, en raison d'une chute catastrophique de la demande chez ses principaux clients.
  
Toujours en décembre, les exportations japonaises ont dégringolé de 35,0% sur un an, la plus forte chute jamais enregistrée. Les exportations ont notamment chuté de 36,9% vers les Etats-Unis, de 41,8% vers l'Union européenne et de 35,5% vers la Chine, a précisé le ministère des Finances. 

 
Les exportations sud-coréennes vont mal
  

Le Produit Intérieur brut (PIB) de la Corée du Sud a enregistré sa plus forte contraction depuis près de 11 ans au 4e trimestre 2008, victime d'une chute des exportations et de la demande intérieure, a indiqué jeudi la Banque centrale du pays.
  
La croissance de la quatrième économie asiatique a reculé de 5,6% sur la période octobre-décembre comparé aux trois mois précédents.
  
Elle avait légèrement progressé de 0,5% au cours du 3e trimestre, selon une estimation de la banque.
  
Il s'agit de la plus forte contraction du PIB depuis le premier trimestre de 1998, quand, en pleine crise économique asiatique, l'économie du pays avait régressé de 7,8%.  
  

La croissance ralentit en Chine
 

L'économie de la Chine a crû de 9,0% en glissement annuel en 2008 après 13,0% en 2007, atteignant son plus faible niveau de progression en six ans après avoir été touchée au second semestre par la crise financière internationale.
  
Si cette croissance du produit intérieur brut de la Chine sur l'année reste très enviable pour les économies occidentales entrées en récession, elle a toutefois fortement décéléré au cours des derniers mois.
  
Entre octobre et décembre, elle n'a progressé que de 6,8% sur un an, après 9% au cours du troisième trimestre qui était déjà son taux le plus bas en plus de cinq ans.

 

 

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)