Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

SCIENCES

Un satellite japonais pour observer les gaz à effet de serre

Dernière modification : 23/01/2009

L'Agence d'exploration spatiale japonaise a lancé, vendredi, le premier satellite destiné à collecter des informations sur les émissions de gaz à effet de serre. "Ibuki" ("souffle" en japonais") évoluera en orbite à 660 km de la Terre.

REUTERS - Le Japon a lancé vendredi un satellite chargé de mesurer les émissions de gaz à effet de serre à travers le monde.

 

Baptisé "Ibuki", soit "vitalité" en japonais, ce satellite permettra aux scientifiques de mesurer la densité de dioxyde de carbone et de méthane en 56.000 points à la surface du globe, y compris dans l'atmosphère au-dessus des mers.

 

Jusqu'à présent, on ne disposait de mesures que de 282 sites d'observation, tous basés sur les terres et la plupart aux Etats-Unis, en Europe et dans d'autres régions industrialisées, a indiqué l'Agence spatiale japonaise.

 

Equipé de deux capteurs, le satellite analysera le rayonnement infrarouge de la Terre, ce qui permettra de calculer la densité de dioxyde de carbone et de méthane, dans la mesure où ces deux gaz à effet de serre absorbent les rayons de certaines longueurs d'onde.

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)