Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

MODE

Les grandes maisons de couture présentent leur collection croisière 2016

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

REPORTERS

Thaïlande : face à la junte, la dissidence tente de résister

En savoir plus

SCIENCES

Un satellite japonais pour observer les gaz à effet de serre

Dernière modification : 23/01/2009

L'Agence d'exploration spatiale japonaise a lancé, vendredi, le premier satellite destiné à collecter des informations sur les émissions de gaz à effet de serre. "Ibuki" ("souffle" en japonais") évoluera en orbite à 660 km de la Terre.

REUTERS - Le Japon a lancé vendredi un satellite chargé de mesurer les émissions de gaz à effet de serre à travers le monde.

 

Baptisé "Ibuki", soit "vitalité" en japonais, ce satellite permettra aux scientifiques de mesurer la densité de dioxyde de carbone et de méthane en 56.000 points à la surface du globe, y compris dans l'atmosphère au-dessus des mers.

 

Jusqu'à présent, on ne disposait de mesures que de 282 sites d'observation, tous basés sur les terres et la plupart aux Etats-Unis, en Europe et dans d'autres régions industrialisées, a indiqué l'Agence spatiale japonaise.

 

Equipé de deux capteurs, le satellite analysera le rayonnement infrarouge de la Terre, ce qui permettra de calculer la densité de dioxyde de carbone et de méthane, dans la mesure où ces deux gaz à effet de serre absorbent les rayons de certaines longueurs d'onde.

Première publication : 22/01/2009

COMMENTAIRE(S)