Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Manifestation contre un centre d'identification des clandestins

©

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Dernière modification : 24/01/2009

Plus de la moitié des habitants de l'île italienne de Lampedusa a manifesté contre l'ouverture d'un centre d'identification qui permet de procéder plus rapidement à l'expulsion des immigrés clandestins.

AFP - Plus de la moitié des habitants de l'île italienne de Lampedusa (sud) ont manifesté vendredi pour protester contre l'ouverture d'un centre d'identification des clandestins qui doit permettre des expulsions plus rapides, a constaté un photographe de l'AFP.

Quelque trois mille des six mille habitants de la petite île se sont rendus devant le centre de premier accueil où se trouvent actuellement 1.677 immigrés, pour manifester leur hostilité à la construction d'un nouveau centre.

Jusqu'à présent, les clandestins débarqués à Lampedusa n'y restaient que quelques jours avant d'être dirigés vers d'autres centres de rétention pour qu'il soit statué sur leur sort.

Devant l'afflux d'immigrés ces dernières semaines, le gouvernement a décidé d'accélérer les procédures d'expulsion.

Le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni a annoncé vendredi à Rome la mise en service d'un Centre d'identification et d'expulsion (CIE) des clandestins débarqués sur l'île "afin de "pouvoir procéder aux rapatriements directement depuis Lampedusa".

"Le but est de boucler d'ici quelques semaines ce plan de rapatriement des clandestins débarqués à Lampedusa. Depuis le 1er janvier, nous avons rapatrié directement depuis Lampedusa environ 150 personnes", des Egyptiens et des Nigérians, a déclaré le ministre de l'Intérieur lors d'une conférence de presse.

Vendredi, 250 clandestins ont été évacués vers d'autres centres de rétention en Italie afin de désengorger Lampedusa, a indiqué à l'agence Ansa le directeur du centre Cono Galipo.

"Les habitants protestent car ils étaient habitués à ce que le problème soit traité ailleurs. Mais notre politique de fermeté fera du bien à tout le monde, y compris aux habitants de l'île, et sera dissuasive pour les candidats à l'immigration", a résumé M. Maroni, haut responsable du parti anti-immigrés de la Ligue du nord.

Dans un communiqué, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a fait part vendredi de sa "préoccupation croissante pour la situation humanitaire" des clandestins du centre d'accueil, qui se trouvent "dans des conditions de surpopulation extrême".

"Des centaines de personnes sont contraintes de dormir avec des bâches de plastique pour seul abri", a dénoncé le HCR, qui appelle "les autorités italiennes à faire le nécessaire pour résoudre la situation humanitaire difficile qui s'est créée à Lampedusa".

Selon le ministère de l'Intérieur italien, près de 31.700 immigrants ont débarqué à Lampedusa en 2008, une augmentation de 75% par rapport à l'année précédente.
 

Première publication : 24/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)