Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Des militants déçus de l'ANC fondent un nouveau parti

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2009

Le parti du Congrès du Peuple (Cope), dissidence de l'ANC au pouvoir, a promis d'adopter des nouvelles politiques pour lutter contre la pauvreté, dans son manifeste de campagne lancé samedi en vue des élections générales d'avril.

JOHANNESBURG (AFP) — "Le choix de l'Afrique du Sud en 2009 doit être l'espoir et le changement pour tous", a lancé le président du Cope, l'ancien ministre de la Défense Mosiuoa Lekota, devant 20.000 délégués réunis à Port Elizabeth (sud).

"Nous sommes prêts et nous allons gagner", a-t-il affirmé, alors que son parti représente, selon les analystes, une sérieuse menace pour le Congrès National Africain (ANC) au pouvoir depuis la fin de l'apartheid il y a 15 ans.

Ces élections devraient être les plus serrés depuis 1994, alors que l'ANC avait remporté 70% des voix lors du dernier scrutin en 2004.

Le Cope a été lancé en décembre par des déçus de l'ANC, après une lutte interne entre son actuel leader Jacob Zuma et l'ancien président Thabo Mbeki, contraint à la démission en septembre.

Selon son manifeste, le nouveau parti veut remettre en service une unité d'élite anti-criminalité, démantelée par le pouvoir, et envisage des peines de prison à perpétuité automatiques pour les criminels récidivistes.

Une nouvelle stratégie contre la pauvreté sera dévoilée dans les six mois suivants l'élection, la législation sur la solvabilité des entreprises sera révisée, et un fonds de stabilisation sera mis en place, pour aider les entreprises en difficulté.

Le Cope souhaite aussi que le président sud-africain, les chefs de provinces et les maires soient élus au suffrage universel direct et non plus nommés par le parti au pouvoir.

Première publication : 24/01/2009

COMMENTAIRE(S)