Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Un foyer de grippe aviaire dans un élevage de dindes

©

Dernière modification : 26/01/2009

Les autorités canadiennes ont confirmé la découverte d'un foyer de grippe aviaire dans un élevage de volailles près de Vancouver, mais ont minimisé les risques pour l'homme. Par sécurité, plus de 50 000 dindes vont être abattues.

Reuters - Des tests ont confirmé la découverte d'un foyer de grippe aviaire dans un élevage de volailles près de Vancouver mais les risques pour l'homme semblaient minimes, ont annoncé samedi les autorités canadiennes.

 

Afin d'éviter que le virus ne s'étende à d'autres fermes, plus de 50.000 dindes vont être abattues dans l'élevage d'Abbotsford, en Colombie britannique, bien que la procédure de confinement y ait été bien apliquée, a expliqué l'Agence de sécurité alimentaire du Canada.

 

Les tests pratiqués sur les animaux malades ont permis de confirmer qu'ils étaient porteurs d'une souche H5 de la grippe aviaire, sans déterminer exactement laquelle.

 

Il faudra encore quelques jours pour savoir s'il s'agit d'une souche hautement pathogène, mais les autorités sanitaires semblaient exclure cette hypothèse samedi.

 

La grippe aviaire avait déjà frappée cette région du Canada en 2004 et 2005. La première année, quelque 17 millions de volailles avaient dû être abattues pour stopper la progression du virus.

 

La souche H5N1 peut contaminer des êtres humains et a causé la mort d'au moins 252 personnes dans le monde depuis 2003, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Première publication : 25/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)