Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

FRANCE

La motion de censure socialiste rejetée à l'Assemblée

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 28/01/2009

Sans surprise, les députés de la majorité ont largement rejeté la motion de censure déposée par le Parti socialiste, qui dénonçait l'inaction économique du gouvernement emmené par François Fillon.

Reuters - L'Assemblée nationale a rejeté mardi une motion de censure de l'opposition contre la politique économique et sociale du gouvernement de François Fillon.

 

La motion de censure, la seconde de la législature, a recueilli 231 voix. Il fallait au minimum 289 voix pour qu'elle soit adoptée, scénario impossible puisque le groupe UMP dispose à lui seul de la majorité absolue à l'Assemblée.

 

Le groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC et Verts) ainsi que François Bayrou, président du MoDem, et ses amis ont voté la motion de censure. Le groupe du Nouveau Centre (NC) ne l'a pas votée. Ne participaient au scrutin que les députés favorables à l'adoption de la motion de censure.
 

Première publication : 27/01/2009

COMMENTAIRE(S)