Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

Afrique

Un charnier de victimes de la LRA découvert par la Monuc

Dernière modification : 28/01/2009

Un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) a été retrouvé par les casques bleus de la Monuc dans le nord-est de la RDC.

Reuters - Les casques bleus de la Monuc ont annoncé mercredi la mise au jour dans le nord-est de la République démocratique du Congo d'un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Cette découverte porte à plus de 900 le nombre de civils congolais tués depuis le début, en décembre, de l'offensive conjointe des armées congolaise, ougandaise et soudanaise contre les maquis de la LRA, réputée pour ses exactions contre les civils et l'enrôlement d'"enfants-soldats".

Selon un porte-parole de la Monuc, 40 rebelles ougandais ont été tués depuis le début de l'offensive, déclenchée après le refus du mouvement de Joseph Kony de signer un acord de paix.

Première publication : 28/01/2009

COMMENTAIRE(S)