Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Un charnier de victimes de la LRA découvert par la Monuc

Dernière modification : 28/01/2009

Un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) a été retrouvé par les casques bleus de la Monuc dans le nord-est de la RDC.

Reuters - Les casques bleus de la Monuc ont annoncé mercredi la mise au jour dans le nord-est de la République démocratique du Congo d'un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Cette découverte porte à plus de 900 le nombre de civils congolais tués depuis le début, en décembre, de l'offensive conjointe des armées congolaise, ougandaise et soudanaise contre les maquis de la LRA, réputée pour ses exactions contre les civils et l'enrôlement d'"enfants-soldats".

Selon un porte-parole de la Monuc, 40 rebelles ougandais ont été tués depuis le début de l'offensive, déclenchée après le refus du mouvement de Joseph Kony de signer un acord de paix.

Première publication : 28/01/2009

COMMENTAIRE(S)