Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Afrique

Un charnier de victimes de la LRA découvert par la Monuc

Dernière modification : 28/01/2009

Un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) a été retrouvé par les casques bleus de la Monuc dans le nord-est de la RDC.

Reuters - Les casques bleus de la Monuc ont annoncé mercredi la mise au jour dans le nord-est de la République démocratique du Congo d'un charnier contenant les restes d'une centaine de civils massacrés le 16 janvier par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).

Cette découverte porte à plus de 900 le nombre de civils congolais tués depuis le début, en décembre, de l'offensive conjointe des armées congolaise, ougandaise et soudanaise contre les maquis de la LRA, réputée pour ses exactions contre les civils et l'enrôlement d'"enfants-soldats".

Selon un porte-parole de la Monuc, 40 rebelles ougandais ont été tués depuis le début de l'offensive, déclenchée après le refus du mouvement de Joseph Kony de signer un acord de paix.

Première publication : 28/01/2009

COMMENTAIRE(S)