Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

Amériques

La Chambre des représentants adopte le plan de relance

©

Vidéo par Sonia DRIDI , Luke BROWN

Dernière modification : 29/01/2009

La Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires, a approuvé le plan de relance de 819 milliards de dollars destiné à juguler les effets de la récession qui affecte le pays depuis un peu plus d'un an.

AFP - La Chambre des représentants a approuvé mercredi le plan de relance de l'économie américaine de 819 milliards de dollars, qui doit encore être approuvé par le Sénat.

La Chambre basse du parlement américain a voté ce texte qui vise à créer ou sauvegarder trois à quatre millions d'emplois, par 244 voix contre 188.

Le montant initial du plan présenté par les démocrates était de 825 milliards de dollars, mais le bureau du budget du Congrès (CBO) a finalement estimé le coût total du projet à 816 milliards, avant qu'un amendement de trois milliards ne soit ajouté mercredi pour financer des projets de transport public.

Le président Barack Obama soutient activement ce "Plan de relance et de réinvestissement américain de 2009" élaboré par les démocrates du Congrès en collaboration avec l'équipe économique de la Maison Blanche.

L'approbation du plan par la Chambre, où les démocrates ont renforcé leur majorité depuis les élections du 4 novembre, faisait peu de doute.

Peu avant ce vote, un projet de plan de relance alternatif proposé par les républicains a été rejeté par 266 voix contre 170. Les républicains souhaitaient plus d'allégements fiscaux. Selon l'analyse des conservateurs, leur proposition d'intégrer plus d'allégements d'impôts au plan de relance aurait créé 6,2 millions d'emplois.

M. Obama avait donné un dernier coup de collier mercredi en faveur de l'adoption du plan en réunissant à la Maison Blanche une douzaine de patrons de grandes sociétés, pour réaffirmer l'urgence de la situation et tenter de convaincre les républicains de la validité du plan.

Mais aucun parlementaire républicain n'a voté pour le texte des démocrates.

De leur côté les démocrates ont perdu 11 voix de représentants opposés au plan.

Dans l'après-midi la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi avait déclaré que les démocrates ne feraient pas de "compromis" avec les républicains sur le plan de relance.

Après le vote de la Chambre, le Sénat devra se prononcer sur le plan de relance, mais pas avant la semaine prochaine, indique-t-on de source proche des démocrates.

La chambre haute dispose de sa propre version du texte, sur lequel plusieurs commissions de sénateurs ont commencé à plancher.

Les deux chambres devront ensuite s'entendre sur un texte de compromis.

Les leaders démocrates se sont engagés à envoyer le texte final à la Maison Blanche pour promulgation avant les vacances parlementaires qui commencent à la mi-février.
 

Première publication : 29/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)