Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

Amériques

La Chambre des représentants adopte le plan de relance

Vidéo par Sonia DRIDI , Luke BROWN

Dernière modification : 29/01/2009

La Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires, a approuvé le plan de relance de 819 milliards de dollars destiné à juguler les effets de la récession qui affecte le pays depuis un peu plus d'un an.

AFP - La Chambre des représentants a approuvé mercredi le plan de relance de l'économie américaine de 819 milliards de dollars, qui doit encore être approuvé par le Sénat.

La Chambre basse du parlement américain a voté ce texte qui vise à créer ou sauvegarder trois à quatre millions d'emplois, par 244 voix contre 188.

Le montant initial du plan présenté par les démocrates était de 825 milliards de dollars, mais le bureau du budget du Congrès (CBO) a finalement estimé le coût total du projet à 816 milliards, avant qu'un amendement de trois milliards ne soit ajouté mercredi pour financer des projets de transport public.

Le président Barack Obama soutient activement ce "Plan de relance et de réinvestissement américain de 2009" élaboré par les démocrates du Congrès en collaboration avec l'équipe économique de la Maison Blanche.

L'approbation du plan par la Chambre, où les démocrates ont renforcé leur majorité depuis les élections du 4 novembre, faisait peu de doute.

Peu avant ce vote, un projet de plan de relance alternatif proposé par les républicains a été rejeté par 266 voix contre 170. Les républicains souhaitaient plus d'allégements fiscaux. Selon l'analyse des conservateurs, leur proposition d'intégrer plus d'allégements d'impôts au plan de relance aurait créé 6,2 millions d'emplois.

M. Obama avait donné un dernier coup de collier mercredi en faveur de l'adoption du plan en réunissant à la Maison Blanche une douzaine de patrons de grandes sociétés, pour réaffirmer l'urgence de la situation et tenter de convaincre les républicains de la validité du plan.

Mais aucun parlementaire républicain n'a voté pour le texte des démocrates.

De leur côté les démocrates ont perdu 11 voix de représentants opposés au plan.

Dans l'après-midi la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi avait déclaré que les démocrates ne feraient pas de "compromis" avec les républicains sur le plan de relance.

Après le vote de la Chambre, le Sénat devra se prononcer sur le plan de relance, mais pas avant la semaine prochaine, indique-t-on de source proche des démocrates.

La chambre haute dispose de sa propre version du texte, sur lequel plusieurs commissions de sénateurs ont commencé à plancher.

Les deux chambres devront ensuite s'entendre sur un texte de compromis.

Les leaders démocrates se sont engagés à envoyer le texte final à la Maison Blanche pour promulgation avant les vacances parlementaires qui commencent à la mi-février.
 

Première publication : 29/01/2009

COMMENTAIRE(S)