Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

le Venezuela a lancé le "Petro", sa crypto-monnaie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

Economie

Kodak en passe de supprimer 18% de ses effectifs

Dernière modification : 30/01/2009

Au quatrième trimestre 2008, les ventes du géant américain de la photographie Kodak ont accusé une perte de 24 %. Des résultats qui ont poussé le groupe à annoncer la suppression de 3 500 à 4 500 emplois, soit 14 à 18 % de ses effectifs.

AFP - Le groupe d'imagerie américain Eastman Kodak a annoncé jeudi qu'il allait supprimer jusqu'à 18% de ses effectifs après avoir enregistré un effondrement de ses ventes en fin d'année.
  
Le groupe, qui avait complètement raté le virage du numérique, va encore réduire ses effectifs mondiaux de 3.50O à 4.500 personnes en 2009, a-t-il annoncé à l'occasion de la publication de ses résultats annuels provisoires.
  
Cette nouvelle purge devrait donc concerner entre 14% et 18% du personnel de l'entreprise. Les cadres sont également concernés par ces mesures, qui ont déjà été engagées et devraient être achevées d'ici la fin du semestre.
  
Kodak a ajouté qu'aucune augmentation de salaire ne serait effectuée cette année, partout dans le monde, sauf là où cela est du ressort de la loi.
  
Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un effondrement de ses ventes, qui sont tombées à 2,4 milliards de dollars (-24%). La chute a été de même ampleur pour les produits numériques proposés par Kodak.

Première publication : 29/01/2009

COMMENTAIRE(S)