Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

Kodak en passe de supprimer 18% de ses effectifs

Dernière modification : 30/01/2009

Au quatrième trimestre 2008, les ventes du géant américain de la photographie Kodak ont accusé une perte de 24 %. Des résultats qui ont poussé le groupe à annoncer la suppression de 3 500 à 4 500 emplois, soit 14 à 18 % de ses effectifs.

AFP - Le groupe d'imagerie américain Eastman Kodak a annoncé jeudi qu'il allait supprimer jusqu'à 18% de ses effectifs après avoir enregistré un effondrement de ses ventes en fin d'année.
  
Le groupe, qui avait complètement raté le virage du numérique, va encore réduire ses effectifs mondiaux de 3.50O à 4.500 personnes en 2009, a-t-il annoncé à l'occasion de la publication de ses résultats annuels provisoires.
  
Cette nouvelle purge devrait donc concerner entre 14% et 18% du personnel de l'entreprise. Les cadres sont également concernés par ces mesures, qui ont déjà été engagées et devraient être achevées d'ici la fin du semestre.
  
Kodak a ajouté qu'aucune augmentation de salaire ne serait effectuée cette année, partout dans le monde, sauf là où cela est du ressort de la loi.
  
Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un effondrement de ses ventes, qui sont tombées à 2,4 milliards de dollars (-24%). La chute a été de même ampleur pour les produits numériques proposés par Kodak.

Première publication : 29/01/2009

COMMENTAIRE(S)