Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Economie

Kodak en passe de supprimer 18% de ses effectifs

Dernière modification : 30/01/2009

Au quatrième trimestre 2008, les ventes du géant américain de la photographie Kodak ont accusé une perte de 24 %. Des résultats qui ont poussé le groupe à annoncer la suppression de 3 500 à 4 500 emplois, soit 14 à 18 % de ses effectifs.

AFP - Le groupe d'imagerie américain Eastman Kodak a annoncé jeudi qu'il allait supprimer jusqu'à 18% de ses effectifs après avoir enregistré un effondrement de ses ventes en fin d'année.
  
Le groupe, qui avait complètement raté le virage du numérique, va encore réduire ses effectifs mondiaux de 3.50O à 4.500 personnes en 2009, a-t-il annoncé à l'occasion de la publication de ses résultats annuels provisoires.
  
Cette nouvelle purge devrait donc concerner entre 14% et 18% du personnel de l'entreprise. Les cadres sont également concernés par ces mesures, qui ont déjà été engagées et devraient être achevées d'ici la fin du semestre.
  
Kodak a ajouté qu'aucune augmentation de salaire ne serait effectuée cette année, partout dans le monde, sauf là où cela est du ressort de la loi.
  
Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un effondrement de ses ventes, qui sont tombées à 2,4 milliards de dollars (-24%). La chute a été de même ampleur pour les produits numériques proposés par Kodak.

Première publication : 29/01/2009

COMMENTAIRE(S)