Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Economie

Kodak en passe de supprimer 18% de ses effectifs

Dernière modification : 30/01/2009

Au quatrième trimestre 2008, les ventes du géant américain de la photographie Kodak ont accusé une perte de 24 %. Des résultats qui ont poussé le groupe à annoncer la suppression de 3 500 à 4 500 emplois, soit 14 à 18 % de ses effectifs.

AFP - Le groupe d'imagerie américain Eastman Kodak a annoncé jeudi qu'il allait supprimer jusqu'à 18% de ses effectifs après avoir enregistré un effondrement de ses ventes en fin d'année.
  
Le groupe, qui avait complètement raté le virage du numérique, va encore réduire ses effectifs mondiaux de 3.50O à 4.500 personnes en 2009, a-t-il annoncé à l'occasion de la publication de ses résultats annuels provisoires.
  
Cette nouvelle purge devrait donc concerner entre 14% et 18% du personnel de l'entreprise. Les cadres sont également concernés par ces mesures, qui ont déjà été engagées et devraient être achevées d'ici la fin du semestre.
  
Kodak a ajouté qu'aucune augmentation de salaire ne serait effectuée cette année, partout dans le monde, sauf là où cela est du ressort de la loi.
  
Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un effondrement de ses ventes, qui sont tombées à 2,4 milliards de dollars (-24%). La chute a été de même ampleur pour les produits numériques proposés par Kodak.

Première publication : 29/01/2009

COMMENTAIRE(S)