Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

Economie

Le japonais NEC va supprimer 20 000 postes dans le monde

Dernière modification : 30/01/2009

Alors que la crise économique frappe durement les géants japonais du secteur high-tech, NEC a annoncé la suppression de 20 000 emplois. Le groupe nippon s'attend désormais à des pertes de 2,4 milliards d'euros pour l'exercice en cours.

AFP - Le groupe d'électronique et télécommunications japonais NEC a annoncé vendredi la suppression de 20.000 postes dans le monde, après avoir fait état de prévisions de pertes massives.
   
NEC a révisé radicalement vendredi ses estimations financières pour l'exercice 2008-2009. Il s'attend désormais à un énorme déficit annuel de 290 milliards de yens (2,4 milliards d'euros).
   
Le groupe, très éclaté, a cumulé les difficultés, comme la plupart de ses compatriotes du même secteur: chute des commandes, hausse du yen, nombreuses petites filiales fragilisées par la crise mondiale et dont la trésorerie vient à manquer.
   
Deux des trois plus importantes activités de NEC, les appareils informatiques grand public et les composants électroniques, ont été fortement déficitaires au cours du troisième trimestre, alors qu'elles venaient à peine de reprendre des couleurs après une cure d'amaigrissement et diverses autres mesures prises ces dernières années par le groupe.
   

Première publication : 30/01/2009

COMMENTAIRE(S)