Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

SCIENCES

L'acidité des océans dénoncée par 150 scientifiques

Dernière modification : 30/01/2009

Cent cinquante scientifiques, originaires de 26 pays, ont signé une déclaration sur la constante augmentation de l'acidité des océans, due au CO2. L'ensemble des espèces maritimes est menacée, notamment les coraux et autres coquillages.

AFP - Cent cinquante scientifiques originaires de 26 pays ont mis en garde vendredi à Nice contre les risques que l'acidification des océans, intensifiée par les émissions de gaz à effet de serre, fait courir aux éco-systèmes marins et à l'industrie de la pêche.

Dans une "déclaration de Monaco", rendue publique vendredi à Nice, les scientifiques soulignent que l'acidification des océans est en augmentation constante depuis 25 ans, qu'elle s'accélère, et que "des dégâts sévères" vont en résulter de façon imminente.

Les océans absorbent actuellement un quart du CO2 émis dans l'atmosphère par les activités humaines. La dissolution du CO2 dans l'eau produit de l'acide carbonique, qui augmente l'acidification des océans.

Ce processus a un impact direct sur certains organismes marins qui secrètent du calcaire, comme les moules, les huîtres ou les récifs coralliens, et un impact indirect sur la chaîne alimentaire marine et sur l'industrie de la pêche, ont expliqué les chercheurs qui ont présenté la déclaration à la presse.

En 2050, selon eux, le taux moyen de concentration de CO2 dans l'atmosphère pourrait facilement atteindre le double de la période pré-industrielle. Les récifs coralliens, où de nombreuses espèces viennent se reproduire, pourraient en conséquence diminuer d'un tiers d'ici 2050.

Des espèces, comme les escargots ptéropodes, qui constituent la nourriture principale des saumons dans l'Atlantique nord, sont directement menacés.

La déclaration de Monaco a été élaborée à la suite d'une décision prise lors du deuxième symposium sur l'Océan, qui s'est tenu du 6 au 9 octobre 2008 dans la principauté monégasque en présence de 250 chercheurs.

Le texte appelle les décideurs politiques à soutenir les efforts de recherche sur l'acidification et à développer d'urgence "des plans ambitieux pour limiter de façon drastique les émissions" de gaz à effet de serre.

Première publication : 30/01/2009

COMMENTAIRE(S)