Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Afrique

Kabila assure que l'extradition de Nkunda est "en cours"

Dernière modification : 06/02/2009

Le président congolais Joseph Kabila a annoncé que le processus d'extradition de Laurent Nkunda, chef de la rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), est "en cours".

AFP - Le processus d'extradition du chef de la rébellion congolaise du CNDP, Laurent Nkunda, arrêté le 22 janvier au Rwanda, "est en cours", a déclaré samedi le président congolais Joseph Kabila lors d'un point de presse à Kinshasa.

En réponse à une question sur le sort du chef historique du rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), le président Kabila a affirmé avec force que le chef rebelle sera extradé.

"Oui, il sera extradé. Mais c'est un processus qui est en cours. Nkunda n'est pas un sac de haricot ou de riz. Il y a un processus. On y travaille", a-t-il dit avant de préciser qu'il a été arrêté en raison de l'opération conjointe des armées congolaise et rwandaise menée dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) parce qu'il était le responsable de la rébellion.

Première publication : 01/02/2009

COMMENTAIRE(S)