Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Afrique

Kabila assure que l'extradition de Nkunda est "en cours"

Dernière modification : 06/02/2009

Le président congolais Joseph Kabila a annoncé que le processus d'extradition de Laurent Nkunda, chef de la rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), est "en cours".

AFP - Le processus d'extradition du chef de la rébellion congolaise du CNDP, Laurent Nkunda, arrêté le 22 janvier au Rwanda, "est en cours", a déclaré samedi le président congolais Joseph Kabila lors d'un point de presse à Kinshasa.

En réponse à une question sur le sort du chef historique du rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), le président Kabila a affirmé avec force que le chef rebelle sera extradé.

"Oui, il sera extradé. Mais c'est un processus qui est en cours. Nkunda n'est pas un sac de haricot ou de riz. Il y a un processus. On y travaille", a-t-il dit avant de préciser qu'il a été arrêté en raison de l'opération conjointe des armées congolaise et rwandaise menée dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) parce qu'il était le responsable de la rébellion.

Première publication : 01/02/2009

COMMENTAIRE(S)