Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des islamistes sabotent la voie de ravitaillement de l'Otan

Vidéo par Matthieu MABIN

Dernière modification : 03/02/2009

Des combattants islamistes ont dynamité un pont à Khyber, principale voie de ravitaillement de la force de l'Otan qui combat les Taliban dans l'Afghanistan voisin. La circulation a été arrêtée le temps que le pont soit à nouveau opérationnel.

AFP - Des combattants islamistes ont dynamité mardi un pont dans le nord-ouest du Pakistan, dans la passe de Khyber, la principale voie de ravitaillement de la force multinationale de l'Otan qui combat les talibans dans l'Afghanistan voisin, selon un responsable local.

La circulation sur cette route, fermée temporairement à plusieurs reprises ces derniers mois en raison des attaques des islamistes proches des talibans et d'Al-Qaïda, a été arrêtée pour une durée indéterminée, le temps que le pont soit de nouveau opérationnel, a précisé à l'AFP Tariq Hayat, un responsable de l'administration du district de Khyber.

"Nous avons envoyé des équipes pour réparer le pont et rétablir la circulation", a-t-il ajouté.

La plupart des équipements et vivres destinés aux soldats de l'Otan et à la force internationale emmenée par les Etats-Unis en Afghanistan sont acheminés par la passe de Khyber.

Mais depuis l'été, les talibans pakistanais, alliés à leurs pairs afghans et Al-Qaïda, ont multiplié les attaques audacieuse visant les dépôts de l'Otan et les convois dans la passe de Khyber, poussant l'Otan et les Etats-Unis à conclure des accords pour l'acheminement de leur logistique par le nord de l'Afghanistan, via certains pays d'Asie centrale.
 

Première publication : 03/02/2009

COMMENTAIRE(S)