Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

FRANCE

Près de 3,5 millions de Français mal-logés

Dernière modification : 03/02/2009

Dans son rapport 2009, la Fondation Abbé-Pierre estime que 3 498 800 personnes connaissent "une problématique forte de mal-logement". L'organisme critique les mesures prises par Nicolas Sarkozy dans le cadre du plan de relance.

AFP - La Fondation Abbé Pierre, qui publie mardi son rapport 2009, évalue à 3.498.800 le nombre de personnes connaissant "une problématique forte de mal-logement".

Dans son tableau du "mal-logement" qui sert souvent de référence, la Fondation donne toujours le chiffre de 100.000 sans domicile fixe (SDF) basé sur une étude de l'Insee de 2001. "Une fourchette basse", précise la Fondation.

La Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars), qui avait organisé à l'automne 2007 une "conférence de consensus" sur le sujet, évoquait le chiffre de 200.000.

Les personnes privées de domicile personnel mais qui bénéficient tout de même d'un toit seraient près de 494.000. Parmi celles-ci, 100.000 vivent à l'année en camping ou en mobile-home, 150.000 chez des tiers dans des conditions difficiles, 50.000 sont installées dans des chambres d'hôtel et 41.000 dans un "habitat de fortune" (cabanes, constructions provisoires etc.).

Sur les 3,498 millions de personnes "mal-logées", 2,044 millions de personnes vivent dans "des conditions de logement très difficiles" et 861.000 sont en situation d'occupation précaire. Parmi celles-ci, 88.400 ménages occupent un logement sans droit ni titre à la suite d'un jugement d'expulsion.

Enfin, la Fondation Abbé Pierre évalue à 6.617.000 le nombre total des personnes "en situation de réelle fragilité à court ou moyen terme", avec parmi elles, les personnes en situation de précarité pour impayés de loyers (1.412.000) ou celles vivant en situation de surpeuplement (3.507.000).
 

Première publication : 03/02/2009

COMMENTAIRE(S)