Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Pendant le "shutdown", Donald Trump travaille "dur, dur, dur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après Poutine, les patrons à Versailles"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Forum économique mondial : les États-Unis de retour à Davos

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le vice-président américain Mike Pence en Israël

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le nouveau président, George Weah, prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Les sondages créditent l'extrême droite d'un score record

Vidéo par Marc DE CHALVRON

Dernière modification : 08/02/2009

Selon un sondage, à huit jours des législatives, le parti d'extrême droite Israël Beitenou obtiendrait 18 députés sur 120, le propulsant troisième parti du pays devant les travaillistes. Le pourcentage d'indécis est encore de 20%.

AFP - Le parti israélien d'extrême droite Israël Beitenou, dirigé par le député d'opposition Avigdor Lieberman, est crédité d'un score record par un sondage rendu public lundi, à huit jours des élections législatives.

Israël Beitenou obtiendrait 18 députés sur 120 contre onze dans le parlement sortant et deviendrait ainsi le troisième parti du pays, devançant les travaillistes, selon ce sondage de la télévision publique.

Dans un précédent sondage rendu public la semaine dernière par la télévision publique, le parti d'Avigdor Lieberman était crédité de 16 mandats.

Le Likoud, grand parti de l'opposition de droite mené par Benjamin Netanyahu qui a déjà été Premier ministre entre 1996 et 1999, se maintient à 28 mandats contre 12 dans le parlement sortant.

Le parti de centre droit au pouvoir Kadima, dirigé par la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, obtiendrait 23 sièges contre 29 actuellement.

Les travaillistes, conduits par le ministre de la Défense Ehud Barak, devraient se contenter de 17 députés contre 19 actuellement.

Cependant, le pourcentage des indécis atteint encore 20% des électeurs.

Le sondage a été réalisé par l'institut Midgam auprès de 500 personnes représentatives de la population israélienne avec une marge d'erreur de 4,5%.
 

Première publication : 03/02/2009

COMMENTAIRE(S)