Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Impasse politique en RD Congo : Léonard She Okitundu est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

Economie

Panasonic annonce la fermeture de 27 usines et 15 000 licenciements

Dernière modification : 04/02/2009

Panasonic, un des géants de l'électroménager et de l'électronique japonais, a annoncé, mercredi, son intention de licencier 15 000 personnes et de fermer 27 usines dans le monde.

AFP - Le géant de l'électronique et de l'électroménager japonais Panasonic a prévenu mercredi qu'il allait supprimer 15.000 emplois dans le monde et fermer 27 usines pour faire face à l'aggravation de sa situation financière à cause de la crise.

Panasonic a révélé qu'il s'attendait désormais à subir une perte nette massive en fin d'exercice, après avoir vu ses ventes et profits fortement chuter au terme des neuf premiers mois.

Le groupe d'Osaka (ouest), qui espérait précédemment un bénéfice net annuel de 30 milliards de yens (250 millions d'euros), s'attend à présent à un déficit plus de dix fois supérieur, à 380 milliards de yens (3,17 milliards d'euros), à cause de la détérioration continue du marché et de la hausse de la monnaie japonaise.

En début d'exercice, en avril 2008, Panasonic tablait sur un gain net de plus de 310 milliards de yens.

Au cours du seul troisième trimestre écoulé (octobre-décembre), ses ventes ont dévissé de 20% sur un an, et même de 29% à l'étranger.

"Nos affaires ont fortement empiré depuis le mois d'octobre", a souligné Panasonic.

Panasonic est le énième groupe d'électronique japonais à redouter désormais des pertes colossales, après Sony, Hitachi, Toshiba ou encore NEC.

Première publication : 04/02/2009

COMMENTAIRE(S)