Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

Economie

Panasonic annonce la fermeture de 27 usines et 15 000 licenciements

Dernière modification : 04/02/2009

Panasonic, un des géants de l'électroménager et de l'électronique japonais, a annoncé, mercredi, son intention de licencier 15 000 personnes et de fermer 27 usines dans le monde.

AFP - Le géant de l'électronique et de l'électroménager japonais Panasonic a prévenu mercredi qu'il allait supprimer 15.000 emplois dans le monde et fermer 27 usines pour faire face à l'aggravation de sa situation financière à cause de la crise.

Panasonic a révélé qu'il s'attendait désormais à subir une perte nette massive en fin d'exercice, après avoir vu ses ventes et profits fortement chuter au terme des neuf premiers mois.

Le groupe d'Osaka (ouest), qui espérait précédemment un bénéfice net annuel de 30 milliards de yens (250 millions d'euros), s'attend à présent à un déficit plus de dix fois supérieur, à 380 milliards de yens (3,17 milliards d'euros), à cause de la détérioration continue du marché et de la hausse de la monnaie japonaise.

En début d'exercice, en avril 2008, Panasonic tablait sur un gain net de plus de 310 milliards de yens.

Au cours du seul troisième trimestre écoulé (octobre-décembre), ses ventes ont dévissé de 20% sur un an, et même de 29% à l'étranger.

"Nos affaires ont fortement empiré depuis le mois d'octobre", a souligné Panasonic.

Panasonic est le énième groupe d'électronique japonais à redouter désormais des pertes colossales, après Sony, Hitachi, Toshiba ou encore NEC.

Première publication : 04/02/2009

COMMENTAIRE(S)