Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Autriche: dernier avertissement pour l'Europe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

En Tunisie, Ennahda tourne le dos à l'islam politique, jugé dépassé

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

African Trip, rendez-vous web des jeunes Africains et des solutions logement écolos

En savoir plus

SCIENCES

Le plus grand serpent du monde mesurait 13 mètres

Dernière modification : 05/02/2009

Le fossile d'un "Titanoboa cerrejonensis" ("boa géant de Cerrejon") a été retrouvé dans une mine en Colombie. Le reptile, vieux de 60 millions d'années, mesurait 13 mètres de long, ce qui en fait le plus grand serpent de l'histoire.

AFP - Le plus grand fossile de serpent au monde, long de 13 mètres et vieux de 60 millions d'années, a été découvert dans une mine de Colombie, a annoncé mercredi l'Institut tropical de recherches de la Smithsonian Institution de Washington, dont le siège est à Panama.
  
Le fossile d'un reptile qui devait peser 1,143 tonne selon les experts, est celui d'une nouvelle espèce, baptisée "Titanoboa cerrejonensis" ("boa géant de Cerrejon"), du nom de la localité de Cerrejon (nord-est) où il a été découvert dans une mine de charbon.
  
La région était recouverte de forêt tropicale il y a 60 millions d'années, selon les auteurs de la découverte, Carlos Jaramillo, de la Smithsonian, et Jonathan Bloch, spécialiste en paléontologie des vertébrés du Musée d'histoire naturelle de l'Université de Floride (Etats-Unis).
  
Ils ont également découvert des fossiles de crocodiles et de tortues, les proies habituelles du "Titanoboa".
  
Les spécialistes ont estimé le poids du "Titanoboa" en comparant ses vertèbres à celles des plus grands serpents actuels.
  
"La découverte de Titanoboa met à l'épreuve nos connaissances sur les climats et l'environnement du passé, ainsi que sur les limites biologiques de l'évolution des serpents géants", a déclaré Jason Head, chercheur associé du Musée national d'histoire naturelle des Etats-Unis, un des départements du Smithsonian. Il est aussi l'auteur principal de l'article à paraître jeudi dans la revue Nature sur cette découverte en Colombie.
  
Jusqu'à cette découverte, le plus grand serpent connu au monde était long de 10 mètres environ, et le plus lourd était un python de 183 kg, selon la Smithsonian Institution.

Première publication : 05/02/2009

COMMENTAIRE(S)