Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

Amériques

La couverture santé élargie à 11 millions d'enfants

Dernière modification : 05/02/2009

Barack Obama a promulgué la loi adoptée par le Congrès qui prévoit l'élargissement de la couverture santé des enfants américains. Il seront désormais près de 11 millions à en bénéficier, contre 6,7 millions auparavant.

AFP - Le président américain Barack Obama a promulgué mercredi soir la loi adoptée par le Congrès, qui élargit le système d'assurance maladie des enfants aux Etats-Unis, en portant le nombre de bénéficiaires à près de 11 millions.
  
"Dans une société digne de ce nom, il y a des devoirs qui ne peuvent faire l'objet de compromis ou de négociations, la couverture santé des enfants fait partie de ces obligations", a déclaré M. Obama avant de signer le texte.
  
Le texte, approuvé à la Chambre mercredi par 290 voix contre 135, et la semaine dernière par le Sénat, étend le Programme des Etats pour l'assurance santé des enfants (SCHIP).
  
Actuellement, 6,7 millions d'enfants bénéficient de ce dispositif. La nouvelle loi permettra à 4,1 millions d'enfants supplémentaires d'avoir accès à une couverture maladie.
  
Le SCHIP a été créé en 1997 essentiellement pour faire face au nombre grandissant d'enfants sans assurance maladie dans un pays notoirement connu pour de telles carences. Il s'adresse surtout à des enfants de familles qui gagnent trop pour prétendre à la couverture de base, mais pas assez pour payer une assurance privée.
  
Ce projet de loi avait fait l'objet de deux veto de la part du président Bush lors de la dernière législature (2006-2008) du Congrès.
  
Début janvier, avec l'entrée en fonction du nouveau Congrès à majorité démocrate renforcée, ce texte avait été parmi les premiers examinés par les parlementaires.
  
Une première version avait été adoptée par la Chambre mi-janvier. Le Sénat y a ensuite ajouté quelques amendements, avant que le texte ne revienne à la Chambre.
  

Première publication : 05/02/2009

COMMENTAIRE(S)