Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

Amériques

La couverture santé élargie à 11 millions d'enfants

Dernière modification : 05/02/2009

Barack Obama a promulgué la loi adoptée par le Congrès qui prévoit l'élargissement de la couverture santé des enfants américains. Il seront désormais près de 11 millions à en bénéficier, contre 6,7 millions auparavant.

AFP - Le président américain Barack Obama a promulgué mercredi soir la loi adoptée par le Congrès, qui élargit le système d'assurance maladie des enfants aux Etats-Unis, en portant le nombre de bénéficiaires à près de 11 millions.
  
"Dans une société digne de ce nom, il y a des devoirs qui ne peuvent faire l'objet de compromis ou de négociations, la couverture santé des enfants fait partie de ces obligations", a déclaré M. Obama avant de signer le texte.
  
Le texte, approuvé à la Chambre mercredi par 290 voix contre 135, et la semaine dernière par le Sénat, étend le Programme des Etats pour l'assurance santé des enfants (SCHIP).
  
Actuellement, 6,7 millions d'enfants bénéficient de ce dispositif. La nouvelle loi permettra à 4,1 millions d'enfants supplémentaires d'avoir accès à une couverture maladie.
  
Le SCHIP a été créé en 1997 essentiellement pour faire face au nombre grandissant d'enfants sans assurance maladie dans un pays notoirement connu pour de telles carences. Il s'adresse surtout à des enfants de familles qui gagnent trop pour prétendre à la couverture de base, mais pas assez pour payer une assurance privée.
  
Ce projet de loi avait fait l'objet de deux veto de la part du président Bush lors de la dernière législature (2006-2008) du Congrès.
  
Début janvier, avec l'entrée en fonction du nouveau Congrès à majorité démocrate renforcée, ce texte avait été parmi les premiers examinés par les parlementaires.
  
Une première version avait été adoptée par la Chambre mi-janvier. Le Sénat y a ensuite ajouté quelques amendements, avant que le texte ne revienne à la Chambre.
  

Première publication : 05/02/2009

COMMENTAIRE(S)