Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Sports

Materazzi fait plier le "Sun" dans l'affaire du coup de boule

Dernière modification : 05/02/2009

Le tabloïd britannique "The Sun", qui avait prêté un caractère islamophobe à l'insulte de Materazzi à l'encontre de Zidane, a accepté de verser une somme à six chiffres au défenseur pour l'arrêt des poursuites, selon l'avocat du joueur.

AFP - Le défenseur italien Marco Materazzi a obtenu d'importants dommages et intérêts de la part du Sun, qui avait publié une interprétation islamophobe des propos lui ayant valu un coup de tête de Zinédine Zidane en finale du Mondial-2006, a annoncé jeudi l'avocat du joueur.

Le tabloïd britannique, qui avait présenté ses excuses en mai 2008, a versé une somme à six chiffres pour mettre fin aux poursuites judiciaires en diffamation engagées par Materazzi.

Au lendemain du match, s'appuyant sur l'analyse de personnes sachant lire sur les lèvres, The Sun, comme plusieurs autres quotidiens britanniques, avait affirmé que Materazzi avait traité son adversaire de "fils d'une p... terroriste".

"Le journal The Sun a versé des dommages substantiels et a désormais retiré ses allégations contre Marco et reconnu qu'il n'avait rien dit de raciste à Zidane", a déclaré l'avocat du défenseur italien, Steven Heffer.

Materazzi a déjà reçu des excuses et des dommages et intérêts dont le montant n'a pas été précisé de la part du Daily Mail et du Daily Star, et ce dernier accord "met fin aux poursuites en diffamation contre des journaux britanniques", a précisé l'avocat.

"Marco est de toute évidence ravi du résultat", a-t-il ajouté.

Pendant les dernières minutes de la finale du Mondial-2006 à Berlin, Zidane a donné un violent coup de tête dans le plexus de Materazzi et écopé d'un carton rouge. L'Italie l'a ensuite emporté aux tirs au but.

Les mots de Materazzi ont donné lieu aux interprétations les plus diverses. En 2007, le défenseur a expliqué avoir lancé au milieu de terrain vedette français, qui lui reprochait de tirer son maillot et lui proposait de le lui donner à la fin du match: "Je préfère ta p... de soeur".

Première publication : 05/02/2009

COMMENTAIRE(S)