Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Amériques

Le sang-froid remarquable du pilote a sauvé 155 vies

Texte par Marie Sophie JOUBERT

Dernière modification : 06/02/2009

Les boîtes noires de l'avion qui a amerri d'urgence sur l'Hudson le 15 janvier dernier révèle que le pilote, Chesley Burnett Sulleberger, désormais surnommé "Sully" de l'Hudson, a gardé un calme incroyable tout au long de la manœuvre.

"Nous ne pouvons pas, nous allons finir dans l'Hudson." Pendant toute la manœuvre, le pilote de l’A320 qui, le 15 janvier dernier, a amerri d’urgence sur le fleuve Hudson à New York, a fait preuve d'un sang-froid remarquable, sauvant ainsi la vie des 155 personnes à bord de l’appareil.

 

C’est ce que révèle l'enregistrement des communications entre le pilote et la tour de contrôle de l'aéroport new-yorkais de LaGuardia, rendu public jeudi par les autorités américaines. Les boîtes noires ont été retrouvées dans la carlingue, difficilement sortie de l'eau dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Peu de temps après son décollage, un avion de la compagnie aérienne américaine US Airways à destination de Charlotte en Caroline du Nord heurte de plein fouet un groupe de grands oiseaux. Les deux moteurs, endommagés, s’arrêtent progressivement. L’appareil se trouve alors dans une zone très densément peuplée.

 

Le pilote, Chesley Burnett Sulleberger, désormais surnommé "Sully" de l'Hudson par les médias américains, contacte la tour de contrôle. L’avion n’a alors décollé que depuis une minute.

 

"Ici vol 1549 : nous allons (bientôt) nous retrouver dans l'Hudson"

 

"C'est le 1549, nous avons heurté des oiseaux. Nous avons perdu la puissance dans les deux moteurs et mettons le cap sur LaGuardia", peut-on entendre dans le bref enregistrement remis à la presse par la Federal Aviation Administration (FAA).

"Ok, vous devez revenir", lui répond la tour de contrôle. S’en suit un bref échange entre les contrôleurs aériens qui proposent au pilote d’atterrir sur l’un des aéroports plus proches. "Impossible", répond Sully.

Le contrôleur, flegmatique, lui demande : "Ok, quelle piste préférez-vous ?" "Ici vol 1549 : nous allons (bientôt) nous retrouver dans l'Hudson." La réponse du pilote interloque le contrôleur. Incrédule, ll lui demande de répéter. Il n’entendra pas la réponse de Sully. Le contact radio est perdu. Malgré la gravité de la situation, le pilote garde son calme.

Livré à lui-même, Chesley Burnett Sulleberger entreprend d’amerrir sur le fleuve. Les enregistrements des caméras de sécurité montrent un amerrissage parfaitement rectiligne, une manœuvre très délicate qui a évité que l'appareil ne se brise en deux.
 

Première publication : 06/02/2009

COMMENTAIRE(S)