Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Sports

Armel Le Cléac'h arrive deuxième aux Sables-d'Olonne

Dernière modification : 07/02/2009

Après 89 jours en mer, Armel Le Cléac'h (Brit'Air) a franchi la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne. Le skipper prend la deuxième place du Vendée Globe, qu'il disputait pour la première fois, derrière Michel Desjoyeaux arrivé dimanche.

AFP - Armel Le Cleac'h (Brit Air), benjamin des 11 rescapés du 6e Vendée Globe, a coupé la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne samedi à 09H41 après moins de 90 jours de mer, damant le pion à ses aînés après une fin de course éprouvante.

Le skipper a passé la ligne d'arrivée avec un bateau à bout de souffle samedi après 89 jours, 20 heures 35 minutes et 45 secondes de course (au classement officiel 89 jours, 9 heures 39 minutes et 35 secondes avec la bonification, soit cinq jours, six heures et trente minutes après le vainqueur Michel Desjoyeaux).

En raison du jeu des bonifications Armel Le Cleac'h ne saura cependant s'il conserve sa place de deuxième qu'à l'arrivée de Marc Guillemot, attendu entre mardi et mercredi.

Si le skipper breton a obtenu 11 heures pour s'être rendu au secours de Jean Le Cam (VM Matériaux) début janvier, son suiveur Marc Guillemot (Safran) a quant à lui récupéré 82 heures après avoir été dérouté par la direction de course mi-décembre pour venir à l'aide de Yann Eliès (Generali).

Restent 71 heures. Si Marc Guillemot arrive au-delà de ce délai, ce qui est probable, Armel Le Cleac'h pourra savourer cette deuxième place bien méritée après une remontée de l'Atlantique éprouvante qui a mis à mal son bateau.

"Une fin de Vendée Globe dantesque !" comme il le disait lui-même vendredi lors d'une vacation avec son équipe.

A 31 ans, le jeune breton termine avec brio son premier tour du monde après avoir été vainqueur en 2003 de la Solitaire du Figaro et en 2004, avec Nicolas Troussel, de la Transat AG2R.

Surnommé "Le Chacal" pour sa ténacité, il a prouvé lors de cette course autour du monde en monocoque à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance, une grande maîtrise du début à la fin, restant toujours près des leaders tout en ménageant au maximum son bateau.

Derrière lui, Marc Guillemot (Safran) et Samantha Davies (Roxy) sont toujours au coude à coude au milieu de l'Atlantique nord.

Première publication : 07/02/2009

COMMENTAIRE(S)