Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye l'UE !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

Economie EUROPE

La démission du ministre de l'Economie refusée par son parti

Dernière modification : 09/02/2009

Le ministre de l'Economie allemand Michael Glos a invoqué son âge et un besoin de "renouvellement" au sein de son parti, l'Union chrétienne sociale (CSU). Il aurait informé par téléphone la chancelière Angela Merkel de sa volonté.

AFP - Le parti allemand CSU, allié du gouvernement d'Angela Merkel, a refusé l'offre de démission du ministre de l'Economie, Michael Glos (CSU), a rapporté samedi soir la chaîne de télévision publique ZDF.

Le ministre avait demandé à être "relevé" de ses fonctions dans une lettre adressée au chef de la CSU, Horst Seehofer, dont le parti est responsable de ce portefeuille ministériel.

Il avait invoqué des raisons personnelles (son âge), son intention de ne plus exercer de hautes fonctions après les élections législatives du 27 septembre et le besoin de "renouvellement" de son parti.

Mais Horst Seehofer a opposé une fin de non-recevoir à cette offre de démission, assurant le ministre de sa "confiance" et lui demandant de rester au sein du gouvernement, selon ZDF.

Première publication : 07/02/2009

COMMENTAIRE(S)