Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar, nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration: tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

Economie EUROPE

La démission du ministre de l'Economie refusée par son parti

Dernière modification : 09/02/2009

Le ministre de l'Economie allemand Michael Glos a invoqué son âge et un besoin de "renouvellement" au sein de son parti, l'Union chrétienne sociale (CSU). Il aurait informé par téléphone la chancelière Angela Merkel de sa volonté.

AFP - Le parti allemand CSU, allié du gouvernement d'Angela Merkel, a refusé l'offre de démission du ministre de l'Economie, Michael Glos (CSU), a rapporté samedi soir la chaîne de télévision publique ZDF.

Le ministre avait demandé à être "relevé" de ses fonctions dans une lettre adressée au chef de la CSU, Horst Seehofer, dont le parti est responsable de ce portefeuille ministériel.

Il avait invoqué des raisons personnelles (son âge), son intention de ne plus exercer de hautes fonctions après les élections législatives du 27 septembre et le besoin de "renouvellement" de son parti.

Mais Horst Seehofer a opposé une fin de non-recevoir à cette offre de démission, assurant le ministre de sa "confiance" et lui demandant de rester au sein du gouvernement, selon ZDF.

Première publication : 07/02/2009

COMMENTAIRE(S)