Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Economie EUROPE

La démission du ministre de l'Economie refusée par son parti

Dernière modification : 09/02/2009

Le ministre de l'Economie allemand Michael Glos a invoqué son âge et un besoin de "renouvellement" au sein de son parti, l'Union chrétienne sociale (CSU). Il aurait informé par téléphone la chancelière Angela Merkel de sa volonté.

AFP - Le parti allemand CSU, allié du gouvernement d'Angela Merkel, a refusé l'offre de démission du ministre de l'Economie, Michael Glos (CSU), a rapporté samedi soir la chaîne de télévision publique ZDF.

Le ministre avait demandé à être "relevé" de ses fonctions dans une lettre adressée au chef de la CSU, Horst Seehofer, dont le parti est responsable de ce portefeuille ministériel.

Il avait invoqué des raisons personnelles (son âge), son intention de ne plus exercer de hautes fonctions après les élections législatives du 27 septembre et le besoin de "renouvellement" de son parti.

Mais Horst Seehofer a opposé une fin de non-recevoir à cette offre de démission, assurant le ministre de sa "confiance" et lui demandant de rester au sein du gouvernement, selon ZDF.

Première publication : 07/02/2009

COMMENTAIRE(S)