Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La CAN fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

Moyen-Orient

Raids israéliens sur le sud de la bande de Gaza

Dernière modification : 07/02/2009

Malgré l'entrée en vigueur, le 18 janvier, d'un cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, Tsahal a mené plusieurs attaques contre des cibles situées dans le secteur de Rafah, près de la frontière entre l'Égypte et le territoire palestinien.

AFP- L'aviation israélienne a mené vendredi soir plusieurs attaques contre des objectifs situés dans le sud de la bande de Gaza, a-t-on appris par des témoins et de source sécuritaire palestinienne.

Les raids ont visé des objectifs situés dans le secteur de Rafah, près de la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, et n'ont pas fait de blessés, a-t-on précisé.


Interrogé par l'AFP, un porte-parole militaire à Tel-Aviv a confirmé que "l'aviation israélienne est intervenue contre la bande de Gaza".

"Nos appareils ont attaqué quatre tunnels creusés sous la frontière avec l'Egypte et utilisés pour la contrebande d'armes", a-t-il précisé.


"Un entrepôt d'armements a également été visé et les explosifs qui y étaient stockés ont explosé", a-t-il encore dit en précisant que ces raids constituaient "une riposte aux tirs de deux roquettes palestiniennes dans la matinée".

Ces deux roquettes tirées par des Palestiniens depuis la bande de Gaza sur le sud d'Israël n'ont fait ni victimes ni dégâts, selon un porte-parole militaire.


Ces tirs sont survenus malgré l'entrée en vigueur le 18 janvier d'un cessez-le-feu qui a mis fin à la sanglante offensive militaire de 22 jours lancée le 27 décembre par Israël contre la bande de Gaza pour mettre un terme aux tirs palestiniens de roquettes.


Cette offensive a fait 1.330 morts parmi les Palestiniens. Une trentaine de roquettes et obus de mortier ont à nouveau été tirés après la fin de l'opération, entrainant des représailles d'Israel.

Première publication : 07/02/2009

COMMENTAIRE(S)