Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: "tout va bien madame la marquise"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : début de l'exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d'armes tués en 1987

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

Economie EUROPE

Le ministre de l'Économie Michael Glos démissionne

Dernière modification : 08/02/2009

La chancelière allemande Angela Merkel et le parti CSU se sont accordés pour que le ministre de l'Économie Michael Glos démissionne lundi, selon son souhait exprimé dans une lettre à son parti, qui l'avait initialement refusée.

AFP - Le ministre allemand de l'Economie, Michael Glos (CSU), a annoncé dimanche soir qu'il présenterait officiellement sa démission lundi à la chancelière Angela Merkel.

"Je vais demander à la chancelière demain matin de proposer ma démission au président de la République fédérale", qui signe officiellement les nominations et démissions au sein du gouvernement, a déclaré M. Glos devant les caméras, à l'issue d'une réunion de crise avec Horst Seehofer, le chef de son parti CSU, au siège de l'Union chrétienne-sociale à Munich (sud).

"Il y a une très bonne solution" de remplacement, a assuré le ministre, sans divulguer le nom de son successeur, qui devrait être connu dès lundi, selon la direction de la CSU.

Une source à la CSU, partenaire du gouvernement Merkel, avait auparavant annoncé à l'AFP que M. Seehofer et la chancelière s'étaient mis d'accord dimanche après-midi pour accepter la démission du ministre.

Cette démission avait été refusée dans un premier temps samedi par le chef de la CSU, le parti qui désigne les titulaires du portefeuille de l'Economie.

Michael Glos, aux commandes de l'Economie depuis 2005, avait exprimé le souhait de quitter ses fonctions dans une lettre à Horst Seehofer, dans une lettre divulguée samedi.

Première publication : 08/02/2009

COMMENTAIRE(S)