Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Bayrou en marche avec Emmanuel Macron

En savoir plus

FOCUS

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Chez nous", le populisme en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès du Novotel d'Abidjan : 10 personnes accusés d'assassinat et séquestration

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

Sports

Manchester United récupère la première place

Dernière modification : 08/02/2009

En battant West Ham grâce à un but sensationnel signé Ryan Giggs, le vétéran des Red Devils, Manchester United s'est réinstallé en tête de la Premier League, devant Liverpool. Arsenal rapporte le nul de Tottenham, son plus grand rival.

REUTERS - Un but splendide de son vétéran Ryan Giggs a permis à Manchester United de reprendre la tête de la Premier League dimanche en s'imposant sur la pelouse de West Ham 1-0.

A la 61e minute d'une partie pauvre en occasions, le Gallois s'est offert un cavalier seul, effaçant deux adversaires pour trouver d'une superbe frappe l'angle opposé de la cage des Hammers et redonner aux champions en titre deux points d'avance sur Liverpool.

Avec un match en retard, Manchester United compte désormais 56 points, soit deux d'avance sur Liverpool, vainqueur de Portsmouth 3-2 samedi grâce à deux buts tardifs de Dirk Kuyt et Fernando Torres.

Les hommes d'Alex Ferguson alignent en outre leur 13e match de championnat sans encaisser le moindre but, un record en Premier League.

Un peu plus tôt, Tottenham a été tenu en échec 0-0 à White Hart Lane par Arsenal, manquant à 11 contre 10 une belle occasion de prendre ses distances avec la zone rouge en Premier League.

Les Gunners, qui ont perdu Emmanuel Adebayor sur blessure en première période juste avant l'exclusion d'Emmanuel Eboué, voient s'évanouir leurs maigres espoirs de titre.

Cinquièmes avec 44 points en 25 matches, ils pointent à 12 longueurs du leader, Manchester, et ne possèdent plus que quatre points d'avance sur Everton.

Les Spurs, qui n'ont pas réussi à profiter de leur supériorité numérique pendant plus d'une mi-temps, sont 15e avec 25 points, deux de plus que le premier relégable, Blackburn.

Arrivés chez leurs voisins avec l'intention de rester au contact de Chelsea, les hommes d'Arsène Wenger ont vite été contraints de revoir leurs ambitions à la baisse.

Emmanuel Adebayor, victime d'un claquage à la cuisse à la 35e minute, a manqué à l'attaque d'Arsenal, qui deux minutes plus tard a vu Eboué prendre un deuxième carton jaune pour avoir mal réagi à un tacle de Luka Modric.

Le Croate, seul face à Manuel Almunia, a manqué la balle de match à la 92e minute.
 

Première publication : 08/02/2009

COMMENTAIRE(S)