Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

FRANCE

Avis de tempête sur la moitié nord de la France, des aéroports fermés

Vidéo par James ANDRE

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 10/02/2009

Une tempête "plus durable et étendue" que celle du 24 janvier touchera lundi en fin d'après-midi une grande moitié nord de la France. Par mesure de sécurité, le trafic aérien sera interrompu en Île-de-France, notamment à Roissy et Orly.

Une forte tempête, moins intense que celle du 24 janvier mais "plus durable et plus étendue", touchera lundi en fin de journée une grande moitié nord de la France au-delà d'une ligne allant des Landes à la Franche-Comté, selon Météo France.

 

De très fortes perturbations du trafic aérien sont à prévoir en Ile-de-France dès 18H00 lundi, a précisé la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) après avoir annoncé l'interruption du trafic aérien dans la région de 20H00 lundi jusqu'à 10H00 mardi.

La vigilance orange pour tempête a été étendue à 61 départements contre 58 précédemment, dans un bulletin publié lundi en milieu d'après-midi.

Météo France recommande de limiter les déplacements, de prendre garde aux chutes d'arbres, de ne pas intervenir sur les toitures ou encore de ranger les objets exposés au vent.

Des vents violents sont attendus à partir de 18H00 et jusqu'à mardi soir.

Une dépression atlantique va générer une zone de vents forts qui touchera les régions de l'ouest lundi soir, en particulier les départements proches de l'embouchure de la Loire. Cette zone progressera vers le nord-est en cours de nuit.

Sur la façade atlantique, les rafales de vent atteindront 120 à 140 km/h du Finistère à la Vendée, et de 100 à 120 km/h de la Charente-Maritime à la Gironde.

La tempête, issue d'une dépression qui se creuse actuellement sur le proche atlantique, s'évacuera par la Belgique mardi dans la soirée.

Sur toute la façade atlantique et sur la Manche, de très fortes vagues pouvant déferler sur le littoral et susceptibles de provoquer des envahissements côtiers, sont attendues.

"Les départements du sud-ouest précédemment touchés le 24 janvier dernier resteront en marge des vents les plus forts", souligne Météo France.

La tempête Klaus qui a traversé ce jour-là le sud-ouest a fait 11 morts, dont 4 personnes décédées par intoxication au monoxyde de carbone en raison d'une mauvaise utilisation de groupes électrogènes. Au plus fort de la tempête, 1,7 million de foyers avaient été affectés par des coupures d'électricité.

La forêt a payé un lourd tribut, avec 300.000 hectares touchés, principalement dans les Landes, sur un million d'hectares de forêt cultivée.

Première publication : 09/02/2009

COMMENTAIRE(S)