Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

FRANCE

Avis de tempête sur la moitié nord de la France, des aéroports fermés

Vidéo par James ANDRE

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 10/02/2009

Une tempête "plus durable et étendue" que celle du 24 janvier touchera lundi en fin d'après-midi une grande moitié nord de la France. Par mesure de sécurité, le trafic aérien sera interrompu en Île-de-France, notamment à Roissy et Orly.

Une forte tempête, moins intense que celle du 24 janvier mais "plus durable et plus étendue", touchera lundi en fin de journée une grande moitié nord de la France au-delà d'une ligne allant des Landes à la Franche-Comté, selon Météo France.

 

De très fortes perturbations du trafic aérien sont à prévoir en Ile-de-France dès 18H00 lundi, a précisé la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) après avoir annoncé l'interruption du trafic aérien dans la région de 20H00 lundi jusqu'à 10H00 mardi.

La vigilance orange pour tempête a été étendue à 61 départements contre 58 précédemment, dans un bulletin publié lundi en milieu d'après-midi.

Météo France recommande de limiter les déplacements, de prendre garde aux chutes d'arbres, de ne pas intervenir sur les toitures ou encore de ranger les objets exposés au vent.

Des vents violents sont attendus à partir de 18H00 et jusqu'à mardi soir.

Une dépression atlantique va générer une zone de vents forts qui touchera les régions de l'ouest lundi soir, en particulier les départements proches de l'embouchure de la Loire. Cette zone progressera vers le nord-est en cours de nuit.

Sur la façade atlantique, les rafales de vent atteindront 120 à 140 km/h du Finistère à la Vendée, et de 100 à 120 km/h de la Charente-Maritime à la Gironde.

La tempête, issue d'une dépression qui se creuse actuellement sur le proche atlantique, s'évacuera par la Belgique mardi dans la soirée.

Sur toute la façade atlantique et sur la Manche, de très fortes vagues pouvant déferler sur le littoral et susceptibles de provoquer des envahissements côtiers, sont attendues.

"Les départements du sud-ouest précédemment touchés le 24 janvier dernier resteront en marge des vents les plus forts", souligne Météo France.

La tempête Klaus qui a traversé ce jour-là le sud-ouest a fait 11 morts, dont 4 personnes décédées par intoxication au monoxyde de carbone en raison d'une mauvaise utilisation de groupes électrogènes. Au plus fort de la tempête, 1,7 million de foyers avaient été affectés par des coupures d'électricité.

La forêt a payé un lourd tribut, avec 300.000 hectares touchés, principalement dans les Landes, sur un million d'hectares de forêt cultivée.

Première publication : 09/02/2009

COMMENTAIRE(S)