Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Montebourg, Sarkozy : leurs propositions pour redresser l'économie française

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'État français a-t-il volontairement omis des détails dans un rapport sur Renault ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

En savoir plus

Economie

Le Trésor renfloue le secteur bancaire

Dernière modification : 10/02/2009

Présentant le plan américain d'aide au secteur bancaire, le secrétaire d'État au Trésor Timothy Geithner a notamment annoncé l'allocation de 50 milliards de dollars à la prévention des saisies immobilières et à l'aide aux emprunteurs.

AFP - Le secrétaire américain au Trésor américain Tim Geithner a présenté mardi un plan de stabilisation du système financier, mobilisant des centaines de milliards de dollars pour "relancer le crédit", "renforcer les banques", aider les propriétaires immobiliers et les PME.
   
Cette "refonte fondamentale" du plan mis en oeuvre par le gouvernement précédent prévoit un nouveau renflouement sur fonds publics des banques qui en ont besoin, a indiqué M. Geithner lors d'une intervention au Trésor.

   


Le Trésor va créer une société pour regrouper les investissements de l'Etat fédéral dans les banques, a-t-il indiqué, sans préciser le montant que le Trésor prévoyait d'attribuer à cette fin.
   
L'aide de l'Etat étant un "privilège et non pas un droit", M. Geithner a annoncé un durcissement des conditions de l'octroi de l'argent des contribuables aux établissements financiers.
   
M. Geithner a également annoncé la création d'une structure à capitaux mixtes public-privé, dotée dans un premier temps de 500 milliards de dollars, pour reprendre les actifs douteux qui plombent les bilans des banques.
   
Les fonds de cette structure pourraient monter par la suite jusqu'à 1.000 milliards de dollars.
   
L'épuration des bilans des banques passe pour être un préalable à un retour à un fonctionnement normal du marché du crédit, vital pour l'économie américaine.
   
Troisièmement, a dit M. Geithner, la Réserve fédérale américaine et le Trésor vont étendre leur programme de soutien au crédit à la consommation et aux entreprises en étant prêt à le financer jusqu'à hauteur de 1.000 milliards de dollars. Ce programme, non encore lancé, était doté initialement de 200 milliards de dollars.
   
M. Geithner a par ailleurs indiqué qu'il annoncerait dans les quelques semaines à venir un plan "complet" pour le logement qui viendrait en aide aux propriétaires menacés de saisie immobilière.
   
Il a dit que le président Barack Obama était engagé à réformer entièrement (le) système de régulation financière des Etats-Unis.
 

Première publication : 10/02/2009

COMMENTAIRE(S)