Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Moyen-Orient

L'ONU va enquêter sur les dégâts qu'elle a subis à Gaza

Dernière modification : 06/05/2009

Ban Ki-moon a annoncé, lundi, au Conseil de sécurité qu'il allait confier à Ian Martin la direction de l'enquête qui doit évaluer les dégâts causés par Tsahal aux bâtiments des Nations unies lors de l'offensive dans la bande de Gaza.

AFP - Le chef de l'ONU, Ban Ki-moon, a informé lundi le Conseil de sécurité de son intention de confier à Ian Martin la direction de l'enquête de l'ONU sur les bombardements israéliens de ses bâtiments pendant l'offensive à Gaza, ont indiqué des diplomates.

Selon l'un de ces diplomates, le représentant permanent de la Palestine Riyad Mansour, M. Ban a indiqué au Conseil que la commission d'experts de l'ONU compterait cinq membres et serait dirigée par M. Martin.

De nationalité britannique, ce dernier a été secrétaire général d'Amnesty International de 1988 à 1992. Il était depuis 2006 le représentant spécial de M. Ban au Népal.

Les attaques par les forces israéliennes d'un entrepôt de l'UNRWA, l'agence qui fournit l'aide aux réfugiés palestiniens, et d'écoles gérées par l'ONU dans la bande de Gaza a causé une vive émotion et de nombreuses protestations.

M. Ban avait demandé des explications au gouvernement israélien qui a promis d'enquêter lui-même sur les circonstances de ces bombardements. L'ONU avait elle aussi décidé de mener sa propre enquête.

Entamée le 27 décembre, l'offensive israélienne contre les militants du groupe islamiste palestinien Hamas a duré 22 jours et fait au moins 1.300 morts, dont plus de la moitié étaient des civils, et plus de 5.400 blessés côté palestinien.

Du côté israélien, trois civils et 10 militaires ont été tués soit par des tirs de roquettes soit dans les combats.
 

Première publication : 10/02/2009

COMMENTAIRE(S)