Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'ONU va enquêter sur les dégâts qu'elle a subis à Gaza

Dernière modification : 06/05/2009

Ban Ki-moon a annoncé, lundi, au Conseil de sécurité qu'il allait confier à Ian Martin la direction de l'enquête qui doit évaluer les dégâts causés par Tsahal aux bâtiments des Nations unies lors de l'offensive dans la bande de Gaza.

AFP - Le chef de l'ONU, Ban Ki-moon, a informé lundi le Conseil de sécurité de son intention de confier à Ian Martin la direction de l'enquête de l'ONU sur les bombardements israéliens de ses bâtiments pendant l'offensive à Gaza, ont indiqué des diplomates.

Selon l'un de ces diplomates, le représentant permanent de la Palestine Riyad Mansour, M. Ban a indiqué au Conseil que la commission d'experts de l'ONU compterait cinq membres et serait dirigée par M. Martin.

De nationalité britannique, ce dernier a été secrétaire général d'Amnesty International de 1988 à 1992. Il était depuis 2006 le représentant spécial de M. Ban au Népal.

Les attaques par les forces israéliennes d'un entrepôt de l'UNRWA, l'agence qui fournit l'aide aux réfugiés palestiniens, et d'écoles gérées par l'ONU dans la bande de Gaza a causé une vive émotion et de nombreuses protestations.

M. Ban avait demandé des explications au gouvernement israélien qui a promis d'enquêter lui-même sur les circonstances de ces bombardements. L'ONU avait elle aussi décidé de mener sa propre enquête.

Entamée le 27 décembre, l'offensive israélienne contre les militants du groupe islamiste palestinien Hamas a duré 22 jours et fait au moins 1.300 morts, dont plus de la moitié étaient des civils, et plus de 5.400 blessés côté palestinien.

Du côté israélien, trois civils et 10 militaires ont été tués soit par des tirs de roquettes soit dans les combats.
 

Première publication : 10/02/2009

COMMENTAIRE(S)