Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Amériques

21 morts dans des violences liées aux narco-trafiquants

Dernière modification : 11/02/2009

Des violences déclenchées par des trafiquants de drogue au Mexique, près de la frontière américaine, ont débouché sur une fusillade avec l'armée, mardi, faisant au total 21 morts parmi lesquels un soldat au moins et six otages.

AFP - Des échanges de tirs entre des militaires et des malfaiteurs qui venaient d'enlever des otages ont fait 21 morts, dont six otages et un militaire, mardi près de Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique frontalier des Etats-Unis, a annoncé un porte-parole de l'armée mexicaine.

Six des otages ont été exécutés par leurs ravisseurs, et un militaire a été tué. Quatorze ravisseurs sont morts, et trois des personnes enlevées ont été libérées, selon le porte-parole.

Les militaires s'étaient lancés à la poursuite des ravisseurs qui venaient d'enlever neuf personnes près de Villa Ahumada, à 130 km de Ciudad Juarez, la ville réputée la plus meurtrière du Mexique, face à El Paso au Texas.

Les bandits, repérés par hélicoptère, se sont alors divisés en deux groupes.

Le premier s'est réfugié dans une ferme, où les ravisseurs ont tué six otages avant d'affronter les militaires arrivés sur place. Sept ravisseurs et un militaire ont été tués dans les échanges de tirs.

Un peu plus loin, le second groupe de ravisseurs a été rattrapé par les militaires: sept autres suspects abattus, et trois otages libérés.

Ce type d'enlèvements porte la marque de la guerre que se livrent les cartels de la drogue mexicains pour le contrôle du trafic de la drogue à destination des Etats-Unis, premier client mondial de la cocaïne.

Cette guerre entre cartels a fait plus de 5.300 morts au Mexique en 2008.

 

Première publication : 11/02/2009

COMMENTAIRE(S)