Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

Sports

Florian Fritz suspendu trois semaines pour mauvais geste

Dernière modification : 11/02/2009

La commission de discipline a suspendu Florian Fritz pendant trois semaines pour mauvais geste sur Stephen Ferris lors de la rencontre Irlande-France. Le centre du XV de France manquera deux rencontres contre l'Écosse et le Pays de Galles.

AFP - Le centre de l'équipe de France de rugby Florian Fritz a été suspendu trois semaines par une Commission de discipline pour un mauvais geste lors de la défaite de la France en Irlande, le 7 février en ouverture du Tournoi des six nations, et sera requalifié le 2 mars, a-t-on appris auprès du XV de France.

Fritz manquera en conséquence les réceptions de l'Ecosse samedi et du pays de Galles vendredi 27 février dans le cadre du Tournoi des six nations.

Le centre du XV de France avait été cité par l'Anglais Matt Bayliss, commissaire à la citation désigné pour la rencontre Irlande-France (30-21), qui l'accusait d'"être entré en contact avec les yeux ou la région oculaire d'un adversaire", en l'occurence le 3e ligne irlandais Stephen Ferris, à la 47e minute de la rencontre.

Fritz a seulement été reconnu coupable d'"avoir frappé un adversaire", a précisé le Comité des six nations dans un communiqué.

"La Commission (...) a reconnu que M. Fritz n'était pas délibérément entré en contact avec les yeux ou la région occulaire d'un adversaire irlandais", a indiqué le Comité des six nations.

"La +fourchette+ n'a pas été reconnue, a précisé le manageur du XV de France, Jo Maso, joint au téléphone par l'AFP. Je suis enchanté et ravi, on peut sortir la tête haute car ce n'est pas ce geste abominable qui a été retenu. On regrette ce geste d'énervement mais le rugby français n'en sort pas sali."

La suspension de Fritz devrait probablement entraîner la titularisation du Clermontois Benoît Baby au poste de deuxième centre pour affronter l'Ecosse. Le Perpignanais Maxime Mermoz, convoqué mardi soir par l'encadrement du XV de France, devrait alors prendre place sur le banc des remplaçants.

Le XV de France reçoit l'Ecosse samedi au Stade de France (15h00 GMT) lors de la 2e journée du Tournoi des six nations.

Première publication : 11/02/2009

COMMENTAIRE(S)