Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ou le bras de fer de la communication politique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marcus Miller sur la scène du festival de jazz de St Louis

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine le Pen et Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool

En savoir plus

FOCUS

Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Django", "Aurore", "Après la tempête" : les sorties ciné de la semaine

En savoir plus

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : deux France en duel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

Sports

Florian Fritz suspendu trois semaines pour mauvais geste

Dernière modification : 11/02/2009

La commission de discipline a suspendu Florian Fritz pendant trois semaines pour mauvais geste sur Stephen Ferris lors de la rencontre Irlande-France. Le centre du XV de France manquera deux rencontres contre l'Écosse et le Pays de Galles.

AFP - Le centre de l'équipe de France de rugby Florian Fritz a été suspendu trois semaines par une Commission de discipline pour un mauvais geste lors de la défaite de la France en Irlande, le 7 février en ouverture du Tournoi des six nations, et sera requalifié le 2 mars, a-t-on appris auprès du XV de France.

Fritz manquera en conséquence les réceptions de l'Ecosse samedi et du pays de Galles vendredi 27 février dans le cadre du Tournoi des six nations.

Le centre du XV de France avait été cité par l'Anglais Matt Bayliss, commissaire à la citation désigné pour la rencontre Irlande-France (30-21), qui l'accusait d'"être entré en contact avec les yeux ou la région oculaire d'un adversaire", en l'occurence le 3e ligne irlandais Stephen Ferris, à la 47e minute de la rencontre.

Fritz a seulement été reconnu coupable d'"avoir frappé un adversaire", a précisé le Comité des six nations dans un communiqué.

"La Commission (...) a reconnu que M. Fritz n'était pas délibérément entré en contact avec les yeux ou la région occulaire d'un adversaire irlandais", a indiqué le Comité des six nations.

"La +fourchette+ n'a pas été reconnue, a précisé le manageur du XV de France, Jo Maso, joint au téléphone par l'AFP. Je suis enchanté et ravi, on peut sortir la tête haute car ce n'est pas ce geste abominable qui a été retenu. On regrette ce geste d'énervement mais le rugby français n'en sort pas sali."

La suspension de Fritz devrait probablement entraîner la titularisation du Clermontois Benoît Baby au poste de deuxième centre pour affronter l'Ecosse. Le Perpignanais Maxime Mermoz, convoqué mardi soir par l'encadrement du XV de France, devrait alors prendre place sur le banc des remplaçants.

Le XV de France reçoit l'Ecosse samedi au Stade de France (15h00 GMT) lors de la 2e journée du Tournoi des six nations.

Première publication : 11/02/2009

COMMENTAIRE(S)