Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

  • Contre-offensive des pro-russes à l'Est, Kiev en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

FRANCE

Le FN condamné à verser près de 7 millions d'euros à Le Rachinel

Dernière modification : 11/02/2009

En pleine fronde anti-Marine Le Pen, le Front national a été condamné à rembourser 6,3 millions d'euros de dettes et verser des intérêts à son important bailleur de fonds Fernand Le Rachinel, qui avait claqué la porte du parti en octobre.

AFP - La cour d'appel de Versailles a condamné mercredi le Front national à rembourser plus de 6,3 millions d'euros de dettes majorées de près de 600.000 euros d'intérêts à l'eurodéputé du Front national Fernand Le Rachinel.
   
Fernand Le Rachinel, vieux compagnon de route de Jean-Marie Le Pen, avait saisi le tribunal de Nanterre pour se voir reconnaître une dette d'environ 6,7 millions d'euros de la part du parti, en difficulté financière depuis ses scores défavorables aux législatives 2007.
   
Mais le Front national avait argué de "surfacturations" de la part de M. Le Rachinel pour justifier son refus de payer. L'argent prêté - près de 8 millions d'euros - était en effet utilisé par le parti pour acheter des documents électoraux et des services aux candidats, notamment auprès de sociétés appartenant à M. Le Rachinel, imprimeur de profession.
   
Dans son jugement rendu en octobre 2008, la 6e chambre civile du tribunal de grande instance de Nanterre avait nommé un expert, qui devait donner son avis sur plusieurs points, notamment sur l'existence d'une éventuelle "surfacturation" et sur "les prix pratiqués" par l'eurodéputé auprès des candidats du FN.
   
M. Le Rachinel avait fait appel de cette décision.
   
Dans son arrêt que s'est procuré l'AFP, la cour d'appel considère notamment que "rien n'autorise à conclure que M. Le Rachinel aurait lors de la souscription des prêts litigieux +surpris la bonne foi des dirigeants du Front national dans une vaste opération financière visant à détourner à son profit une partie des actifs du Front national+".
   
"Mon client est pleinement satisfait de la décision de la cour d'appel", a déclaré à l'AFP l'avocat de M. Le Rachinel, Me Robert Apéry.
 

Première publication : 11/02/2009

COMMENTAIRE(S)