Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

Raid israélien dans le sud de la bande de Gaza

Dernière modification : 12/02/2009

Israël a mené un raid aérien à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, contre une position du Hamas. Ce site avait déjà été la cible de bombardements pendant l'offensive militaire israélienne lancée le 27 décembre.

AFP - L'aviation israélienne a attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi une position du Hamas dans le sud de la bande de Gaza sans faire de blessé, a-t-on appris par des témoins et de source sécuritaire palestinienne.
   
Un hélicoptère d'assaut a tiré deux missiles contre le quartier général des services de sécurité à Khan Younès, causant des dommages, a-t-on précisé.
   
Ce site avait déjà état attaqué durant l'offensive militaire de 22 jours qu'Israël a lancée le 27 décembre contre le Hamas, a-t-on souligné.
   
Interrogé par l'AFP, un porte-parole militaire israélien a confirmé que "l'armée a attaqué une position du Hamas à Khan Younès en riposte au tir de deux obus de mortier mercredi contre le sud d'Israël".
   
Ce raid est survenu malgré l'entrée en vigueur le 18 janvier d'un cessez-le-feu ayant mis fin à cette offensive qui avait coûté la vie à 1.330 Palestiniens.
   
L'offensive avait pour but déclaré de réduire au minimum les incessants tirs de roquettes et obus de mortier depuis Gaza contre le sud d'Israël.
   
Selon le porte-parole militaire, "une quarantaine de roquettes et obus de mortier ont été tirés après la fin de l'opération", entraînant des représailles d'Israël.
 

Première publication : 12/02/2009

COMMENTAIRE(S)