Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Economie

Total affiche un profit record et se dit "confiant" face à la crise

Dernière modification : 12/02/2009

Malgré un recul de son activité au 4e trimestre, Total a dégagé, en 2008, le plus gros profit jamais réalisé par un groupe français avec 13,9 milliards d'euros. Le pétrolier français a profité de la flambée des prix du pétrole.

AFP - Le pétrolier français Total a dégagé en 2008 le plus gros profit jamais réalisé par un groupe français, à 13,9 milliards d'euros, grâce aux prix élevés du pétrole brut, et malgré un recul de son activité au 4e trimestre, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Le bénéfice net ajusté du groupe a progressé de 14% sur l'année malgré un recul de 8% au 4e trimestre. Le chiffre d'affaires s'est établi à 179,98 milliards d'euros, en hausse de 13% par rapport à 2007.

Total profite de la flambée des prix du pétrole, qui se sont établis à 97 dollars le baril en moyenne sur l'année 2008, soit 25 dollars de plus qu'en 2007. Ils ont atteint un record historique en juillet 2008, à plus de 147 dollars le baril, avant de redescendre à 55 dollars en moyenne au 4e trimestre.

Le pétrolier, première capitalisation boursière française, a aussi profité de marges de raffinage élevées en Europe "portées par une demande toujours soutenue en diesel", selon les termes de son directeur général, Christophe de Margerie, cité dans le communiqué.

Les marges de raffinage européennes se sont établies à 41,4 dollars par tonne de brut sur le 4e trimestre, en hausse de 38% par rapport à la même période de l'année précédente, précise le groupe.

Pour 2009, M. de Margerie se dit "confiant dans sa capacité à traverser une crise économique majeure, sans remettre en cause sa capacité d'investissement et son développement sur le long terme".

Le groupe entend investir 18 milliards de dollars en 2009, soit à peu près autant qu'en 2008 (18,3 milliards de dollars ou 12,44 milliards d'euros).

Le prix des hydrocarbures (gaz et liquide) vendus par Total a reculé de 28% au 4e trimestre (+31% sur l'année) tandis que la production baissait de 4% sur les trois derniers mois de l'année (-2% sur 2008) à 2,35 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Le recul de la production du groupe s'explique par des arrêts de production au Nigeria et en Libye, le déclin naturel des champs matures et les réductions de production décidées par l'Opep.

Première publication : 12/02/2009

COMMENTAIRE(S)