Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

Des milliers de partisans de Chavez dans les rues de Caracas

©

Dernière modification : 13/02/2009

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Caracas en soutien au président Chavez. Dimanche, les Vénézuéliens votent sur une modification de la Constitution permettant au président de se représenter sans limite de mandat.

AFP - Des milliers de personnes se sont rassemblées jeudi après-midi dans le centre de Caracas, pour manifester leur soutien au président Hugo Chavez et au référendum visant à modifier la constitution notamment pour lui permettre de se représenter en 2012.

"Le coeur me le dit, vous n'allez pas me faire défaut dimanche 15 (jour du referendum, ndlr), je suis sûr que nous allons obtenir une victoire historique", a déclaré le président vénézuélien à une foule compacte et rouge, la couleur des t-shirts pour le "oui", distribués par milliers aux participants.

Le discours, prononcé depuis une extrémité de l'avenue Bolivar, l'une des plus grandes de la ville, marquait la fin de la campagne pour ce référendum, le deuxième sur ce thème depuis qu'Hugo Chavez a accedé au pouvoir en 1999.

En 2007, lors de la première consultation proposant que les présidents vénézuéliens puissent se représenter pour autant de mandats qu'ils le souhaitent, en décembre 2007, le "non" l'avait emporté.

Dimanche, quelque 17 millions d'électeurs sont à nouveau sollicités pour dire s'ils acceptent que présidents, maires, conseillers municipaux, députés et gouverneurs puissent ainsi se représenter et changer la règle qui limite le nombre de mandats à deux.

"Nous voulons que le président reste (...) il nous a beaucoup donné, c'est le seul qui a admis que les pauvres ont aussi des droits", a déclaré Maria Castro, habitante d'un quartier populaire de Caracas, venue manifester.

Parallèlement des étudiants anti-chavistes se sont rassemblés sur une place de l'est de la capitale.

"Nous avons fait plusieurs demandes (aux autorités, ndlr) pour obtenir l'autorisation de manifester d'un bout à l'autre de la ville, mais le permis nous a été refusé", a déclaré Juan Pablo López, l'un des représentants des étudiants de l'Université centrale du Venezuela, la plus grande du pays.

Les étudiants qui ont manifesté contre l'amendement constitutionnel, ont clôturé jeudi leur campagne en réaffirmant leur attachement à la liberté et en prévenant que Chavez cherche avant tout "à se maintenir au pouvoir".
 

Première publication : 13/02/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)