Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Accord pour appliquer la charia dans les zones tribales

Vidéo par Matthieu MABIN

Dernière modification : 17/02/2009

Les dirigeants islamistes ont conclu un accord avec le gouvernement pakistanais pour faire appliquer la charia, la loi islamique, dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays, région tombée aux mains des Taliban pakistanais.

AFP - Le gouvernement du Pakistan et des leaders islamistes ont conclu lundi un accord qui prévoit l'application de la charia, la loi islamique, dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest, où l'armée combat les fondamentalistes, a indiqué un ministre provincial.

"Un accord a été signé entre le gouvernement de la Province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP) et le maulana Soofi Mohammed", a déclaré à la presse à Peshawar (nord-ouest) le ministre provincial de l'Information, Mian Iftikhar Hussain.

"Toutes les lois contraires à la charia seront abolies et la justice sera appliquée en vertu de la charia", a-t-il ajouté.

Cet accord est applicable au district de Malakand, dans lequel est située la vallée de Swat, autrefois le site touristique le plus prisé du Pakistan avant de tomber aux mains des talibans pakistanais, que l'armée tente de repousser depuis l'été.

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)