Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

SCIENCES

Barcelone, jour 1 : le portable devient "mobile computer"

Texte par Sébastian SEIBT , Nicolas DE SCITIVAUX , , envoyés spéciaux à Barcelone

Dernière modification : 17/02/2009

Le Congrès mondial de la téléphonie mobile se déroule du 16 au 19 février, à Barcelone. Ce début de Salon est marqué par la disparition du mot "portable" : on parle désormais de "mobile computer", c’est-à-dire d’ordinateur mobile.

Lundi 16 février

  

19h00 - Tactile, quand tu nous tiens - Plus une seule marque de téléphone ne se risque sur le marché sans se doter d’un modèle tactile. Comment se démarquer de son concurrent ?

 

Samsung innove, proposant une interface ludique. Par exemple, pour lancer un titre MP3, on glisse un petit disque virtuel dans un jukebox qui l’est tout autant. LG mise lui sur le tout tactile, déjà bien présent dans les modèles haut de gamme, mais également sur le milieu de gamme, crise oblige.

 

16h30 - Ménage à trois - Steve Ballmer, P-DG de Microsoft, est devenu aujourd’hui la première guest star à intervenir par montre interposée. Et même pas pour "sa boîte".

 

C’est LG, quatrième constructeur mondiale de portables, qui a fait appel à lui. Un petit coup de "montre-fil" et voilà le visage de "big Steve", comme on l’appelle, qui envahit le mini-écran d’une montre. Le temps pour lui et Skott Ahn, P-DG de LG mobile, de s’amuser comme des gamins émerveillés par ce nouveau gadget.

 

Plus tard, le coréen annonce le développement d’un portable en compagnie de Google… le pire ennemi du moment de Microsoft. Pas sûr qu'à ce moment "Big Steve" souriait encore.

 

11 heures - Le téléphone, c'est fini - C'est la fin des mobiles. On parle aujourd’hui de "mobile computer" - c’est-à-dire d’ordinateur mobile. Ce glissement sémantique, Nokia avait déjà tenté de l’imposer lors du lancement, il y a trois ans, de son smartphone-phare : le N95 .

 

A Barcelone, le leader du secteur récidive. Kai Ostavo, P-DG du géant finlandais, n’a pas prononcé une seule fois le mot "téléphone". Les nouveaux N97 et E75 font tout : mail, vidéo, musique, jeux… Et téléphoner ? Accessoirement, oui.

 

 

Dimanche 15 février

 

Geeky business - A Barcelone, on parle catalan, certes, mais au Congrès mondial de la téléphonie on parle "portable". Un dialecte - pas des plus simples - du langage informatique. Avec ces acronymes et ces termes techniques qui donneraient la migraine à n’importe quel profane.

 

Rien que le nom officiel du congrès, World GSMA, a de quoi rebuter. Il réfère à la norme en vigueur pour les communications par téléphone portable - Global System for Mobile communication, le "A " désignant simplement l’association.

 

Déjà perdu ? Le dédale sémantique est immense. HSUPA, G1, 3G (+ ou pas), Symbian, Li-on. Tout le monde en parlera. Et vous ?

 

Le HSUPA, c’est 100 % geeky. Il s’agit de la très grande vitesse d’upload, c’est-à-dire que les vidéos sont envoyées vite et bien depuis le portable vers YouTube.

 

G1, c’est le dieu Google qui descend dans l’arène du portable. Il s’agit du premier téléphone construit par HTC avec un système d’exploitation mis au point par Google et baptisé "Android".

 

La 3G, c’est la "Rolls" des connexions par téléphone. Pour aller vite sur Internet mobile, il faut un portable 3G (voire 3G+). Pour un simple coup de fil ? Ça ne sert à rien.

 

Symbian, c’est l’arme de Nokia pour les smartphones. Il s’agit d’un système d’exploitation, racheté par le Finlandais, comme Windows Mobile ou Android, qui fait tourner la machine d’un smartphone.

 

Li-on, c’est pour durer plus longtemps. Il s’agit de batterie avec du lithium et de l'ion qui permettent de téléphoner pendant au moins trois fois le temps que le permettrait une pile classique.

 

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)