Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le Hezbollah fête le premier anniversaire de la mort de Moughniyeh

Vidéo par Isabelle DELLERBA

Dernière modification : 17/02/2009

Le Hezbollah a organisé un rassemblement à la mémoire du commandant militaire Imad Moughniyeh, assassiné il y a un an dans un attentat à Damas. Hassan Nasrallah a notamment revendiqué le droit de s'équiper de systèmes antiaériens.

Reuters - Le Hezbollah a le droit de s'équiper de systèmes de défense anti-aérienne et de s'en servir contre tout avion israélien violant l'espace aérien libanais, a déclaré lundi le chef de l'organisation chiite libanaise.

 

"Très régulièrement, un média (israélien) révèle que la résistance s'est procurée des armes anti-aériennes de pointe, je ne peux bien sûr ni le démentir ni le confirmer", a déclaré Hassan Nasrallah.

 

"Ce que je veux en revanche confirmer aujourd'hui, c'est que nous avons le droit de nous procurer n'importe quelle arme, y compris des armes anti-aériennes, et que nous avons le droit de nous en servir", a-t-il poursuivi lors d'un rassemblement à la mémoire du commandant militaire du Hezbollah, Imad Moughniyeh, assassiné il y a un an dans un attentat à Damas.

 

Jamais un dirigeant du mouvement chiite, qui bénéficie du soutien de l'Iran, n'avait aussi explicitement laissé entendre que le Hezbollah pourrait disposer dans son arsenal de moyens de défense anti-aérienne de haute technologie.

 

Acquérir des équipements de ce type, a poursuivi Nasrallah, rééquilibrerait les forces entre Israël, qui a la maîtrise de l'espace aérien, et le Hezbollah.

 

L'organisation libanaise chiite et l'armée israélienne se sont affrontées pendant 34 jours à l'été 2006. Dans les mois qui ont suivi le conflit, et malgré une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies interdisant toute livraison d'armes au Hezbollah, le groupe a reconstitué ses arsenaux.

 

Israël a poursuivi pour sa part, également en violation des dispositions de la résolution onusienne, des missions de survol du Liban afin de surveiller le réarmement du Hezbollah et les déplacements de ses combattants.

 

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)