Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le succès des meubles en open source

En savoir plus

SUR LE NET

La France tente de contrer la propagande djihadiste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

Amériques

Le "oui" ouvre la voie à Chavez pour un nouveau mandat

Vidéo par Karim YAHIAOUI , Marie BOLINCHES

Dernière modification : 17/02/2009

Selon des résultats portant sur près de 95 % des suffrages, plus de 54 % des Vénézuéliens se sont prononcés en faveur de la réforme constitutionnelle levant la limitation du nombre de mandats et rendant possible la réélection de Chavez.

AFP - Le "oui" au référendum sur un amendement constitutionnel qui permet une nouvelle candidature du président vénézuélien Hugo Chavez l'a emporté avec 54,36%, selon des résultats portant sur près de 95% des suffrages, a annoncé dimanche la présidente du Conseil national électoral.

Après avoir reçu 94,2% des résultats, l'option du oui a reçu 54,36% des suffrages et l'option du non 45,63%, a annoncé lors d'une brève conférence de presse Tibisay Lucena.

Le Conseil national électoral a précisé que le oui avait recueilli 6,3 millions de voix et le non cinq millions, tandis que l'abstention avait atteint 32,9% des suffrages, selon ces résultats partiels.

Immédiatement après l'annonce la ville de Caracas a été illuminée par des dizaines de feux d'artifices et envahie de détonations de pétards, tandis que le président Hugo Chavez s'est montré au balcon de son palais présidentiel pour chanter l'hymne national.

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)