Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton vs. Trump, l'eau et le feu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Victoire à la Pyrrhus pour Jérôme Kerviel

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : le Gabon suspendu à la décision de la Cour constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis : la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis : racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

SCIENCES

Le téléphone c'est fini !

Texte par Sébastian SEIBT , Nicolas DE SCITIVAUX , , envoyés spéciaux à Barcelone

Dernière modification : 19/02/2009

Avec toutes les fonctions existantes sur les téléphones d'aujourd'hui, le téléphone sert-il encore à téléphoner ? Nokia a dévoilé le très attendu concurrent de l'iPhone, le N97, mais sans jamais prononcer le mot "téléphone".

C'est la fin des mobiles. On parle aujourd’hui de "mobile computer" - c’est-à-dire d’ordinateur mobile. Ce glissement sémantique, Nokia avait déjà tenté de l’imposer lors du lancement, il y a trois ans, de son smartphone-phare : le N95.

 

A Barcelone, le leader du secteur récidive. Kai Ostavo, P-DG du géant finlandais, n’a pas prononcé une seule fois le mot "téléphone". Les nouveaux N97 et E75 font tout : mail, vidéo, musique, jeux… Et téléphoner ? Accessoirement, oui.

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)