Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

SCIENCES

Le téléphone c'est fini !

Texte par Sébastian SEIBT , Nicolas DE SCITIVAUX , , envoyés spéciaux à Barcelone

Dernière modification : 19/02/2009

Avec toutes les fonctions existantes sur les téléphones d'aujourd'hui, le téléphone sert-il encore à téléphoner ? Nokia a dévoilé le très attendu concurrent de l'iPhone, le N97, mais sans jamais prononcer le mot "téléphone".

C'est la fin des mobiles. On parle aujourd’hui de "mobile computer" - c’est-à-dire d’ordinateur mobile. Ce glissement sémantique, Nokia avait déjà tenté de l’imposer lors du lancement, il y a trois ans, de son smartphone-phare : le N95.

 

A Barcelone, le leader du secteur récidive. Kai Ostavo, P-DG du géant finlandais, n’a pas prononcé une seule fois le mot "téléphone". Les nouveaux N97 et E75 font tout : mail, vidéo, musique, jeux… Et téléphoner ? Accessoirement, oui.

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)