Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Marzouki met en garde les Tunisiens contre la "tentation extrémiste"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean-Christophe Moreau, co-auteur de "Islamophobie : la contre-enquête"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Charlotte Gainsbourg : "Je n'aurais pas pu être autre chose qu’actrice"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Hollande à Florange : un retour sous tension

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SCIENCES

Le téléphone c'est fini !

Texte par Sébastian SEIBT , Nicolas DE SCITIVAUX , , envoyés spéciaux à Barcelone

Dernière modification : 19/02/2009

Avec toutes les fonctions existantes sur les téléphones d'aujourd'hui, le téléphone sert-il encore à téléphoner ? Nokia a dévoilé le très attendu concurrent de l'iPhone, le N97, mais sans jamais prononcer le mot "téléphone".

C'est la fin des mobiles. On parle aujourd’hui de "mobile computer" - c’est-à-dire d’ordinateur mobile. Ce glissement sémantique, Nokia avait déjà tenté de l’imposer lors du lancement, il y a trois ans, de son smartphone-phare : le N95.

 

A Barcelone, le leader du secteur récidive. Kai Ostavo, P-DG du géant finlandais, n’a pas prononcé une seule fois le mot "téléphone". Les nouveaux N97 et E75 font tout : mail, vidéo, musique, jeux… Et téléphoner ? Accessoirement, oui.

Première publication : 16/02/2009

COMMENTAIRE(S)