Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un film d'archives crée la polémique au procès du Khmer rouge "Douch"

Vidéo par Cyril PAYEN

Dernière modification : 18/02/2009

Le procès de l'ex-dirigeant khmer rouge Kaing Guek Eav, dit "Douch", s'est poursuivi mercredi par une polémique sur la volonté de l'accusation d'utiliser un film vietnamien montrant la libération du centre d'interrogatoires qu'il dirigeait.

AFP - Procureurs et avocats au procès de l'ancien responsable Khmer rouge "Douch" ont débattu mercredi de l'utilisation d'un film vietnamien montrant la libération du centre de détention et de torture qu'il dirigeait au Cambodge, il y a plus de trente ans.

L'audience préliminaire, ouverte mardi à Phnom Penh et destinée à fixer certaines procédures, notamment des listes de témoins, avant les débats de fond, s'est achevée mercredi en milieu de journée, ont indiqué des représentants de la Cour.

Des procureurs ont indiqué au tribunal spécial parrainé par l'ONU qu'ils avaient l'intention d'utiliser un film tourné par les forces vietnamiennes et montrant les conditions au centre de détention de Tuol Sleng, deux jours après l'éviction des Khmers rouges de Phnom Penh par les troupes de Hanoï le 7 janvier 1979.

"Ce tribunal doit impérativement disposer de toutes les preuves disponibles", a déclaré le procureur canadien Robert Petit, en annonçant son intention d'appeler à la barre le cameraman et d'autres témoins liés à la réalisation de ce film.

L'accusé, Kaing Guek Eav, 66 ans, plus connu sous le nom de "Douch", commandait à l'époque la prison de Tuol Sleng (S-21), centre d'interrogatoires établi dans un ancien lycée où plus de 15.000 personnes ont été torturées avant d'être tuées dans des "killing fields", dans le cadre de vastes purges ordonnées par le régime ultra-communiste de Pol Pot.

"Douch" est poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, tortures et meurtres avec préméditation.

Première publication : 18/02/2009

COMMENTAIRE(S)